Exit

Programme d’Identité et d’Expression de Genre, et Caractéristiques Sexuelles

Programme d’Identité et d’Expression de Genre, et Caractéristiques Sexuelles

ILGA World a un engagement permanent pour faire avancer les droits humains de toutes les personnes – indépendamment aussi de leur identité et expression de genre, et de leurs caractéristiques sexuelles.

Depuis 2015, ILGA World dispose d’un programme dédié pour faire avancer les droits des personnes trans en renforçant le travail aux niveaux mondial et régional.

Nous avons participé à des réalisations marquantes, comme la suppression de la pathologisation des catégories trans dans la Classification Internationale des Maladies en 2018, la création et le renouvellement du premier expert indépendant de l’ONU sur la SOGI. Nous avons également cofondé la Semaine de plaidoyer trans dans l’ONU, dans le cadre de laquelle une coalition d’organisations et de programmes dirigés par personnes trans a accueilli à Genève des personnes défenseuses des droits humains trans chaque année depuis 2017.

En 2020, ce travail s’est étendu au nouveau programme sur l’identité de genre, l’expression de genre et les caractéristiques sexuelles (IEGCS), créé à partir de notre engagement toujours plus important auprès des communautés intersexes, de notre engagement continu en faveur des droits des personnes trans et de la reconnaissance des nombreuses causes profondes communes des défis auxquels ces communautés sont confrontées.

Le programme poursuit et élargit notre travail sur l’identité et l’expression de genre et ajoute une nouvelle couverture spécifique aux caractéristiques sexuelles, en travaillant en alliage stratégique avec nos organisations membres, en utilisant nos réseaux à Genève et à New York aux Nations Unies, et en continuant à travailler étroitement avec les Nations Unies et les organisations internationales.

La lutte contre les violations des droits humains à l’encontre des personnes trans et intersexes part du constat que la violence, la discrimination et les préjugés à l’encontre des personnes de diverses OSIEGCS ont une cause commune : le modèle cis-endosex-hétéro-normatif, capacitif, culturel, médical et social dans lequel le genre et le sexe sont perçus comme binaires, mutuellement exclusifs, médicalement normatifs, ou comme une conséquence du corps particulier d’une personne.

Enraciné dans l’analyse féministe, le programme cherche à étendre le travail d’ILGA World sur le terrain, à construire des ponts et à renforcer l’alliance avec les mouvements féministes et de femmes.

ACTUALITÉS

Illustration montrant trois groupes de personnes diverses se tenant par la main et formant des formes rondes. Au milieu de chaque groupe, on peut lire “Ne laissons personne de cote : égalité, liberté et justice pour toustes". Le logo de l'IDAHOBIT 17 mai est placé sous le texte

17 mai : la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie célèbre les progrès accomplis tout en appelant à plus d’inclusion

Célébré le 17 mai, l’IDAHOBIT 2024 est placé sous le thème « Ne laissons personne de coté : égalité, liberté et justice pour toustes »
En savoir plus
Carte des droits humains des personnes LGBTI dans le monde. L'image montre une carte centrée sur le Pacifique avec certains pays mis en évidence. Le texte se lit comme suit : "IDAHOBIT2024 : Droits humains des personnes LGBTI : le monde en un coup d'œil". Le logo de l'ILGA World est placé en bas à droite de l'image.

Cartes sur les droits humains des personnes LGBTI : le monde en un coup d’œil (IDAHOBIT 2024)

Les cartes de l’ILGA World sont parmi les représentations visuelles les plus partagées de la manière dont les personnes LGBTI sont affectées par les lois et les politiques dans le monde entier
En savoir plus
Le logo de la conférence mondiale 2024 de l'ILGA représente un baobab dont les branches et les feuilles sont aux couleurs du drapeau de la fierté. Le texte est le suivant : "Conférence mondiale de l'ILGA 2024 : Kwa umoja we rise ! ¡Kwa umoja nos levantamos !". Le text dit: "L'inscription est ouverte!"

Conférence de l’ILGA World 2024 – L’inscription est ouverte !

L’inscription est ouverte pour la conférence ILGA World 2024, qui se tiendra du 11 au 15 novembre 2024 au Cap, en Afrique du Sud.
En savoir plus

Notre Engagement

Le programme IEGCS de ILGA World part du constat que la violence, la discrimination et les préjugés à l’égard des personnes de divers OSIEGCS ont une cause commune : le modèle social médical et culturel cis-endosex-hétéro-normatif dans lequel le genre et le sexe sont perçus comme binaires, mutuellement exclusifs, médicalement normatifs ou une conséquence du corps particulier d’une personne.

Les objectifs du programme sont les suivants:

  • plaider pour une prise en compte significative de l’identité et de l’expression de genre, ainsi que des questions relatives aux caractéristiques sexuelles dans les processus des Nations Unies, les normes internationales en matière de droits humains et d’autres forums et décideu mondiau.
  • accroître la visibilité, la sensibilisation et l’alliance au sein de la famille ILGA et du mouvement LGBTI au sens large sur les questions relatives à l’identité de genre, l’expression de genre et les caractéristiques sexuelles
  • œuvrer à une véritable dépathologisation des personnes trans, non binaires, de genre divers et intersexes à tous les niveaux
  • soutenir la recherche d’ILGA World afin de couvrir de manière holistique les questions liées au IEGCS dans le portefeuille de recherche de l’organisation, en veillant à ce que les communautés trans, non-binaires, de genre divers et intersexes participent à la conceptualisation et à la réalisation de cette recherche.
  • soutenir communautés, organisations et personnes trans, non binaires, de genre divers et intersexes dans toute leur diversité en la defense de leurs droits, en mettant l’accent sur les mécanismes internationaux
  • soutenir l’organisation communautaire, dirigée par des personnes trans, non binaires, de genre divers et intersexes dans le monde entier
  • accroître la visibilité et la sensibilisation aux questions OSIEGCS aux sein des mouvements féministes intersectionnels
  • fournir une analyse féministe et queer intersectionnelle sur la façon dont le backlash de genre affecte les droits (OS)IEGCS et peut être contré
  • défendre les droits fondamentaux de l’autonomie corporelle, de l’intégrité corporelle et de l’autodétermination des personnes trans, non binaires, de genre divers et intersexes.