Shadi Amin

Shadi Amin
Coprésidente de l'ILGA Asie
Elue à la conférence régionale de l'ILGA Asia à Séoul, août 2019

Shadi Amin (elle; eux), une militante LGBTI iranienne pionnière et influente, est la coordinatrice du Réseau iranien des lesbiennes et transgenres (6Rang). 6Rang est une communauté au service des Iranien.ne.s LGBTI par laquelle Shadi cherche à sensibiliser le public aux violations des droits humains en raison de l'orientation sexuelle et l'identité ou l'expression de genre. Mme Shadi est également une auteure et chercheuse de premier plan dans son domaine et elle est l'auteure et la coauteure de nombreux livres et articles qui font autorité.

La sélection et la traduction par Shadi des articles d'Adrienne Rich et d'Audre Lorde, publiés dans Ghodrat va Lezzat (Power and Joy, 2006), a été l'une des premières de ses œuvres littéraires et l'une des rares ressources disponibles en farsi sur la vie lesbienne. Elle est également coauteure de Sexual Torture of Women in Islamic Prisons (2012). Une autre de ses publications est Gender X: un livre en farsi écrit à partir des résultats d'une recherche de trois ans sur les personnes LGBTI et la violation de leurs droits en Iran. La version anglaise du rapport de cette recherche est disponible sous le titre Diagnosing Identities, Wounding Bodies.

En 2010, Shadi a conduit les membres iranien.ne.s des communautés lesbiennes et trans à créer le réseau 6Rang qui offre un soutien par les pairs et sensibilise la société dans son ensemble. Une autre contribution unique de Shadi est le projet "No to Forced Sex Change", qui documente la médicalisation de l'identité de genre.

Shadi a également pris l'initiative de mettre en place un système alternatif de conseil en ligne, qui informe, éduque, soutient et assiste méthodiquement les Iranien.ne.s LGBTI. Grâce à cet effort, elle change le statu quo et crée des opportunités pour une vie meilleure pour des milliers de LGBTI iranien.ne.s au niveau local sous le régime de la République islamique d'Iran, un gouvernement qui a l'intention de nier l'existence même des personnes LGBTI.
Shadi travaille avec les mécanismes de l'ONU tels que les Organes de Traités, les Rapporteurs Spéciaux et l'Examen périodique universel pour défendre les droits des personnes LGBTI dans l'une des régions les plus stigmatisées du monde.

Organisation: Iranian Lesbian and Transgender Network (6Rang) (Iran)