María Roques de Borda

 

María Roques de Borda (elle) est une avocate argentine diplômée de l'Université de Buenos Aires, spécialisée en droit international public. Elle est chercheuse, militante et enseignante, spécialisée dans l'étude des droits humains et des questions d'orientation sexuelle en particulier.

Elle a réalisé plusieurs projets de recherche en relation avec les questions LGBTI+, dont sa participation au colloque UNICEN de 2020, où elle a présenté son enquête sur "The U.S. Trans Military Ban and International Humanitarian Law" qui sera bientôt publiée.

Elle milite depuis des années pour les droits des personnes LGBTI+, et collabore actuellement avec l'ONG locale It Gets Better Argentina.

En 2019, María a représenté l'Argentine au concours mondial de plaidoirie sur les droits humains Nelson Mandela à Genève, où elle a remporté, avec son coagent, le prix du meilleur mémoire en anglais. En 2020, elle a fait partie de l'équipe de l'Université de Buenos Aires au Concours Jean-Pictet à Denpasar, où l'équipe a été finaliste des épreuves en anglais. Elle fait actuellement partie de l'équipe d'entraîneurs de l'Université.

Elle a travaillé de nombreuses années pour le pouvoir judiciaire de l'Argentine en tant qu'assistante juridique. Elle y a également collaboré directement avec les autorités lorsque des affaires concernant les droits des LGBTI+ étaient portées devant la Cour.

María fait également partie du corps enseignant de l'Université de Buenos Aires, dans le cours de droit international public présidé par le Dr Armas Pfirter depuis 2018 où, entre autres, elle partage la jurisprudence avec un accent particulier sur les affaires concernant les questions LGBTI+ et le féminisme.