Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Europe / France / Articles / Cuba: les gays applaudissent ou critiquent le "mea culpa" de Fidel Castro
chargement de la carte…

Facebook

marqués avec: homosexuelles / fidel castro / mea culpa
Photo http://www.google.com/
Cuba: les gays applaudissent ou critiquent le "mea culpa" de Fidel Castro

in FRANCE, 09/09/2010

Le "mea culpa" fait par le dirigeant cubain Fidel Castro au sujet des persécutions contre les homosexuels cubains dans les années 1960 ou 1970 a été accueilli mardi par des applaudissements ou des critiques par des représentants de la communauté gay cubaine.

Par http://www.google.com/

Le "mea culpa" fait par le dirigeant cubain Fidel Castro au sujet des persécutions contre les homosexuels cubains dans les années 1960 ou 1970 a été accueilli mardi par des applaudissements ou des critiques par des représentants de la communauté gay cubaine.

"Je suis très contente que notre commandant ait fait ce geste, qu'il n'avait jamais fait auparavant sur ce sujet", a déclaré à l'AFP le transsexuel Francisco Garcia, dit Sisi, employé au Centre national de l'éduation sexuelle dirigé par la nièce de Fidel Castro et fille du président Raul, Mariela.

"Le manque de connaissance est responsable de ce qui s'est passé il y a 50 ans", a ajouté "Sissi", 45 ans.

Dans un entretien avec le quotidien mexicain La Jornada publié lundi, l'ancien président cubain, âgé de 84 ans, avait reconnu sa responsabilité dans le traitement "injuste" fait dans les années 1960 aux homosexuels dont certains ont été envoyés dans des camps de rééducation de l'armée à l'instar de militants chrétiens, de hippies ou "autres déviants idéologiques". Dans les années 1970, des artistes ont été marginalisés ou poussés à l'exil pour leur orientation sexuelle.

Le dirigeant d'une Fondation clandestine "Reinaldo Arenas" pour les gays et lesbiennes, Aliomar Janjaker, a lui estimé que les déclarations de Fidel Castro étaient "une tentative désespérée pour montrer qu'il y avait eu des changements" en matière "de respect et d'égalité" sur l'île communiste.

"Cela m'indigne car à l'époque Fidel était en pleine possession de ses facultés" et aurait pu empêcher les discriminations, a déclaré cet activiste de 33 ans qui assure que les discriminations sont toujours très nombreuses contre les homosexuels cubains.

Les relations homosexuelles ont été dépénalisées en 1979 à Cuba qui autorise par ailleurs depuis 2008 les opérations de changement de sexe.

Quelque 80 pays dans le monde considèrent toujours l'homosexualité comme un délit, voire, dans certains cas, un crime passible de la peine de mort.

Père de la Révolution cubaine de 1959, Fidel Castro a cédé la présidence le 31 juillet 2006 à son frère Raul pour des raisons de santé.

Bookmark and Share