Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Secrétariat Trans / Burundi / Articles / Burundi : Sévices sur une jeune trans
chargement de la carte…

Facebook

marqués avec: trans / sévices / moli
Burundi : Sévices sur une jeune trans

in BURUNDI, /201

L’association MOLI vient de se saisir de l’affaire survenue il y a quelques mois.

Ce n’est que des mois plus tard que le Mouvement pour les libertés individuelles (MOLI), association burundaise, a eu l’information. Une jeune personne de 17 ans aurait subi des sévices le 15 août 2010 à Mugera, à 25 kilomètres de la ville de Gitega au Burundi. Ce jour-là, jour de la fête catholique de l’assomption, CBR, c’est ainsi qu’on l’appelle, se rend dans à Mugera, à l’orphelinat tenu par des religieuses, là même où elle a passé une partie de son enfance. Mal lui en prend puisque, bientôt accusée de vol, manifestement à tort, CBR est ligotée près de neuf heures durant dans une douche de l’établissement. Même innocentée, CBR se voit traiter de tous les maux et se voit notamment reprocher son allure féminine. Il en était déjà ainsi à l’époque où cet orphelin vivait chez les religieuses qui l’avaient recueilli. La vie n’y était pas facile puisque l’allure de ce jeune garçon posait problème. Il se comporte comme une fille alors qu’il est physiquement un garçon. Pour des raisons d’effectifs, CBR quitte le centre et trouve une famille d’accueil chez une certaine madame Agnès. Là-bas, la vie est nettement meilleure puisque CBR poursuit ses études. Ce n’est que pour avoir voulu rendre visite aux religieuses que CBR a connu sa mésaventure. Et rien ne s’est arrangé puisque les sévices ont laissé des séquelles. Elle ne peut toujours pas utiliser ses mains ni même faire bouger ses avant-bras. Il faut se souvenir que CBR avait été solidement ligotée. Directeur exécutif de MOLI, Christian Rumu qui rapporte l’information, indique que CBR a besoin de soins. Une plainte a été déposée au tribunal de grande instance de Gitega par la nourrice de la jeune trans. Avocats sans frontières s’est penché sur le cas même si madame Agnès ne sait pas où en est l’affaire. MOLI se mobilise pour apporter l’assistance nécessaire à la jeune personne.

Stéphane Tchakam

Bookmark and Share