Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / World / Histoires vécues
chargement de la carte…
Cette section vous est consacrée ! Prenez s’il vous plaît quelques instants pour raconter aux visiteurs du site de l’ILGA la réalité de la vie LGBTI dans votre pays. Proposez-nous votre histoire personnelle et partagez vos expériences ! Vous n’avez pas besoin d’être enregistré-e sur ce site, et votre histoire sera complètement anonyme.

HISTOIRES VÉCUES
Publier un nouveau témoignage dans cette section

Témoignages d’internautes

Voila ce que disent les gens sur la vie pour les LGBTI en/au WORLD...
Trier par: [Le plus récent] [Le plus populaire]

Sur cette page: commentaires 1-50

transgenres (vivant actuellement en/au FRANCE) publié par transgenres lecteurs Vers FRANCE portrait de pays on 18/11/2012 tagged with crime de haine et violence, vih/sida & mst, identitĂŠ de genre, droits humains, lois et dirigeants +5
Lien

Natha Bonjour
Pas de repos pour moi, suis au boulot, mais hier soir j'ai quand même bien arrose.
Je te transferts ces ressentes infos que témoignent la réalité des trans en prison et dans la vie de tous les jours. Comptez sur moi car je suis hyper motive pour travailler a ce sujet de prison.

Bises




Bonjour Ridha

Ceci a titre informatif.
Caen. Un détenu transsexuel se suicide au centre de détention
Faits divers samedi 17 novembre 2012

Le centre de détention de Caen.

Jean-Yves DESFOUX.

Un détenu transsexuel s’est pendu dans la nuit de mercredi à jeudi dans sa cellule du centre de détention de Caen, a-t-on appris samedi auprès de l’Observatoire international des prisons (OIP).

Selon l’OIP, le détenu est mort vendredi, après s’être pendu à l’aide du cordon électrique d’une télévision. Il venait d’apprendre que son « recours pour obtenir l’autorisation d’utiliser le prénom Nathalie avait été rejeté » et écrivait « une énième lettre pour demander une prise en charge médicale (une hormonothérapie pour un changement de sexe : NDLR) ».

« Personne ne lui répondait »

« Depuis plus d’un an, elle demandait des informations sur les structures médicales spécialisées dans la prise en charge des transsexuelles. Personne ne lui répondait au niveau du centre pénitentiaire », a ajouté l’OIP, dans un communiqué, en ajoutant que le détenu « a subi de nombreuses brimades : non prise en compte de sa transsexualité, refus réguliers de ses demandes de vêtements féminins, de produits spécifiques ».

L’administration pénitentiaire, a confirmé la pendaison du détenu sans vouloir commenter les raisons de son geste.
Ajouter un commentaire
Paris F. publié par gay lesbiennes transgenres bisexuels intersexuels hétéro lecteurs Vers CAMEROON portrait de pays on 28/08/2012 tagged with droits humains, lois et dirigeants +5
Lien
Ce Pays ou tout est Contre verse et ou Nous les L.G.B.I.T
ONT NE PEUX PAS "Stay Cool"... ils ont une Journée carrément pour cvombattre les Gays genre une journée National de Lutte contre L'Homosexualité... Que dire que nous sommes une éspéce appart ou alors de petit Monstre qui déforme quoi?
Et QUAND LA CHARTE Universelles des droits de l'Homme a été signé dans ce Pays est ce qu'il ne savait pas que il existe UNE DECLARATION SUR LES DROITS SEXUELS: qui regie
1/l'égalité à la protectio
2/la Libre et active Contribution
3/le droit à la vie,à la liberté et à la Sécurité
4/le respect
5/le droit à l'Autonomie
6/L'autonmie,la libre expression et l'affirmation d'une Identité
il faudrait peutètre que nous degagion tous de ces pays HOMOPHOBES
Ajouter un commentaire
Lien
Bonjour Monsieur et Dames
l’habitude d’attiré en nous une attitude expectative montre ce que nous pouvons et avons en nous,qui ose gagne la victoire du respect des droits des Homos et autres ne viendra à nous que si nous allons la cherche. je me Prénommé Raymond, jeune camerounais éprit de paix et de respect. ce que je tiens à rappeler aux intéresse ce que il n’y a pas de parfaite justice sans une bonne réclamation permanente en non temporaire c'est ensemble en contestation et en réunion d'urgence au sein des organisation crédible que nous arriverons à obtenir la dépénalisation sur l'Homosexualité dans un cadre de respect et de partage d'idée maintenant que j'ai lancez le défi d'union nationale autour de la question allons dans de bonne base mon frère et sœur unisson nous et créons des cadres de lutte.

Et aussi en passant je demande personnellement à mes amis gay et autres, un peu de responsabilité et de sérieux dans une relation amoureuse et non ce que je peine à constante entres autres : Mensonge; Infidélités la alors c'est grave; et pour fini comportement indigne de certain gays, brefs un peu de sérieux dans la relation SVP.
Voir toute la discussion
(vivant actuellement en/au FRANCE) publié par gay lecteurs Vers FRANCE portrait de pays on 04/06/2012 tagged with sur le lieu de travail, droits humains, lois et dirigeants, religion
Lien
Depuis plus de trois ans, un enseignant en activité (professeur agrégé d'université) est totalement privé de la totalité de ses salaires.

Il survit sans argent, sans compte bancaire, et la totalité de ses biens a été saisie, avec la complicité de réseaux judiciaires.

Une odieuse machination politico-judiciaire illégale le prive depuis 2007 de tous ses droits: droit au travail, droit à rémunération, droit au RSA, droit au compte bancaire, mais aussi droit à une couverture sociale.

Bien que dépourvu de toute rémunération, il n'a étonnamment pas droit à l'aide juridictionnelle.

Son organisme mutualiste (MGEN) ne lui reverse plus le remboursement de ses frais médicaux depuis 3 ans.

Menacé, il a dû fuir son domicile situé dans l'Ain; s'il ne l'avait pas fait, il serait à ce jour mort dans l'indifférence générale.

Il dépend des restaurants du cœur pour une partie de son alimentation.

Sans le secours de proches qui s'endettent pour lui, il ne pourrait pas survivre.

A l'origine de cette odieuse kabbale contre lui, l'acquisition en 2005 d'une petite maison de village, village dont le maire a décidé d'assigner 2 ans plus tard son propriétaire, pour condamner une baie vitrée qu'il n'avait lui-même pas percée.

L'ancien propriétaire n'a pas été inquiété; mais les machinations, les accusations et allégations mensongères contre le nouveau propriétaire, les tractations secrètes mêlant acteurs judiciaires et politiques, sont allées bon train pour le faire condamner, et pour étouffer cette sombre affaire.

A ce jour, il est dépourvu de tout, et ceci avec l'aval de la justice, ou du moins de ceux qui sont censés la faire exécuter.

Il doit subir de continuelles pressions, le déshonneur, l'humiliation, l'expropriation abusive et les spoliations, dans cette kabbale qui n'a que trop duré depuis 7 ans.

Cette kabbale se nourrit aussi de son homophobie, car cet enseignant est gay, et son conjoint est également touché par cette machination: il a été mis au placard, rétrogradé, lui aussi humilié.

L'omerta est complète: des centaines de lettres ont été adressées à des centaines d'élus politiques, médias, associations (dont LGBT), aux organismes chargées de lutter contre la discrimination.

Personne n'entend ce couple dans la détresse, personne n'ose croire à cette réalité, personne n'ose se mobiliser pour faire cesser cette odieuse et aberrante machination et ce scandale homophobe, qui touche d'influentes personnes du monde politico-judiciaire.

Resterez-vous impassible devant ce scandale ?



AU 04 JUIN 2012 - RESUME DE L'AFFAIRE

L'un d'eux (fonctionnaire d’État Éducation Nationale)

n'a plus de maison
plus de voiture
plus de travail
plus de salaire
plus de compte bancaire
mis en interdit bancaire
plus de couverture CPAM
plus de mutuelle
pas le droit au RSA
pas le droit à la CMU
pas le droit à l'aide juridictionnelle
tout cela en totale illégalité

ETC ETC ETC.....

L'autre ami (fonctionnaire d’État au Ministère de l'Intérieur également) a été:

mis au placard
placé sur une voie de garage
rétrogradé dans un service inapproprié
menacé en cas d'arrêt maladie
menacé de révocation
menacé de suppression de salaires
mis au placard

ETC ETC ETC.....

Merci de votre attention à ce drame qui au 04 juin 2012 n'a pas changé hélas !
Ajouter un commentaire
GUEROULT D'ORLEANS (vivant actuellement en/au FRANCE) publié par gay lecteurs Vers FRANCE portrait de pays on 04/06/2012 tagged with sur le lieu de travail, droits humains, lois et dirigeants, orientation sexuelle, religion
Lien
Depuis plus de trois ans, un enseignant en activité (professeur agrégé d'université) est totalement privé de la totalité de ses salaires.

Il survit sans argent, sans compte bancaire, et la totalité de ses biens a été saisie, avec la complicité de réseaux judiciaires.

Une odieuse machination politico-judiciaire illégale le prive depuis 2007 de tous ses droits: droit au travail, droit à rémunération, droit au RSA, droit au compte bancaire, mais aussi droit à une couverture sociale.

Bien que dépourvu de toute rémunération, il n'a étonnamment pas droit à l'aide juridictionnelle.

Son organisme mutualiste (MGEN) ne lui reverse plus le remboursement de ses frais médicaux depuis 3 ans.

Menacé, il a dû fuir son domicile situé dans l'Ain; s'il ne l'avait pas fait, il serait à ce jour mort dans l'indifférence générale.

Il dépend des restaurants du cœur pour une partie de son alimentation.

Sans le secours de proches qui s'endettent pour lui, il ne pourrait pas survivre.


A l'origine de cette odieuse kabbale contre lui, l'acquisition en 2005 d'une petite maison de village, village dont le maire a décidé d'assigner 2 ans plus tard son propriétaire, pour condamner une baie vitrée qu'il n'avait lui-même pas percée.

L'ancien propriétaire n'a pas été inquiété; mais les machinations, les accusations et allégations mensongères contre le nouveau propriétaire, les tractations secrètes mêlant acteurs judiciaires et politiques, sont allées bon train pour le faire condamner, et pour étouffer cette sombre affaire.

A ce jour, il est dépourvu de tout, et ceci avec l'aval de la justice, ou du moins de ceux qui sont censés la faire exécuter.

Il doit subir de continuelles pressions, le déshonneur, l'humiliation, l'expropriation abusive et les spoliations, dans cette kabbale qui n'a que trop duré depuis 7 ans.

Cette kabbale se nourrit aussi de son homophobie, car cet enseignant est gay, et son conjoint est également touché par cette machination: il a été mis au placard, rétrogradé, lui aussi humilié.

L'omerta est complète: des centaines de lettres ont été adressées à des centaines d'élus politiques, médias, associations (dont LGBT), aux organismes chargées de lutter contre la discrimination.

Personne n'entend ce couple dans la détresse, personne n'ose croire à cette réalité, personne n'ose se mobiliser pour faire cesser cette odieuse et aberrante machination et ce scandale homophobe, qui touche d'influentes personnes du monde politico-judiciaire.

Resterez-vous impassible devant ce scandale ?

AU 04 JUIN 2012 RESUME DE L'AFFAIRE



L'un d'eux (fonctionnaire d’État Éducation Nationale)



n'a plus de maison
plus de voiture
plus de travail
plus de salaire
plus de compte bancaire
mis en interdit bancaire
plus de couverture CPAM
plus de mutuelle
pas le droit au RSA
pas le droit à la CMU
pas le droit à l'aide juridictionnelle
tout cela en totale illégalité

ETC ETC ETC.....

L'autre ami (fonctionnaire d’État au Ministère de l'Intérieur également) a été:

mis au placard
placé sur une voie de garage
rétrogradé dans un service inapproprié
menacé en cas d'arrêt maladie
menacé de révocation
menacé de suppression de salaires
mis au placard

ETC ETC ETC.....

Merci de votre attention à ce drame

Nous sommes le 04 juin 2012 et rien n'a bougé; la situation est toujours aussi dramatique.
Ajouter un commentaire
Bookmark and Share