Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Europe / France / Histoires vécues
chargement de la carte…

FRANCE

Relations d’homme à homme: Légal
Relations d’homme à homme punies: Pas de loi
Relations de femme à femme: Légal
Âge de consentement: Égalité entre hétérosexuels et homosexuels
Mariage et substituts du mariage: Mariage reconnu au niveau national
Adoption: Non

Your Views

Es-tu L,G, B, T, I? Partage tes expériences! Aide-nous à informer les autres visiteurs du site avec tes témoignages sur ce pays. Si la question qui se trouve ci-dessous te concerne, n’hésite pas à y répondre !

Vos services de santé en/au FRANCE se sont-ils détériorés en raison de votre orientation sexuelle ou de votre identité de genre ?

La majorité des internautes ont dit Non, rien n’a changé

Oui, ils sont plus chers (0 %) Oui, mon assurance a été annulée (0 %) Oui, ma couverture est différente en raison de mon orientation sexuelle (0 %) Non, rien n’a changé (100%)

Cette section vous est consacrée ! Prenez s’il vous plaît quelques instants pour raconter aux visiteurs du site de l’ILGA la réalité de la vie LGBTI dans votre pays. Proposez-nous votre histoire personnelle et partagez vos expériences ! Vous n’avez pas besoin d’être enregistré-e sur ce site, et votre histoire sera complètement anonyme.

HISTOIRES VÉCUES
Publier un nouveau témoignage dans cette section

Témoignages d’internautes

Voila ce que disent les gens sur la vie pour les LGBTI en/au FRANCE...
transgenres (vivant actuellement en/au FRANCE) publié par transgenres lecteurs on 18/11/2012 tagged with crime de haine et violence, vih/sida & mst, identitĂŠ de genre, droits humains, lois et dirigeants +5
Lien

Natha Bonjour
Pas de repos pour moi, suis au boulot, mais hier soir j'ai quand même bien arrose.
Je te transferts ces ressentes infos que témoignent la réalité des trans en prison et dans la vie de tous les jours. Comptez sur moi car je suis hyper motive pour travailler a ce sujet de prison.

Bises




Bonjour Ridha

Ceci a titre informatif.
Caen. Un détenu transsexuel se suicide au centre de détention
Faits divers samedi 17 novembre 2012

Le centre de détention de Caen.

Jean-Yves DESFOUX.

Un détenu transsexuel s’est pendu dans la nuit de mercredi à jeudi dans sa cellule du centre de détention de Caen, a-t-on appris samedi auprès de l’Observatoire international des prisons (OIP).

Selon l’OIP, le détenu est mort vendredi, après s’être pendu à l’aide du cordon électrique d’une télévision. Il venait d’apprendre que son « recours pour obtenir l’autorisation d’utiliser le prénom Nathalie avait été rejeté » et écrivait « une énième lettre pour demander une prise en charge médicale (une hormonothérapie pour un changement de sexe : NDLR) ».

« Personne ne lui répondait »

« Depuis plus d’un an, elle demandait des informations sur les structures médicales spécialisées dans la prise en charge des transsexuelles. Personne ne lui répondait au niveau du centre pénitentiaire », a ajouté l’OIP, dans un communiqué, en ajoutant que le détenu « a subi de nombreuses brimades : non prise en compte de sa transsexualité, refus réguliers de ses demandes de vêtements féminins, de produits spécifiques ».

L’administration pénitentiaire, a confirmé la pendaison du détenu sans vouloir commenter les raisons de son geste.
Ajouter un commentaire
transgenres (vivant actuellement en/au FRANCE) publié par transgenres lecteurs on 18/11/2012 tagged with crime de haine et violence, vih/sida & mst, identitĂŠ de genre, droits humains, lois et dirigeants +5
Lien

Natha Bonjour
Pas de repos pour moi, suis au boulot, mais hier soir j'ai quand même bien arrose.
Je te transferts ces ressentes infos que témoignent la réalité des trans en prison et dans la vie de tous les jours. Comptez sur moi car je suis hyper motive pour travailler a ce sujet de prison.

Bises




Bonjour Ridha

Ceci a titre informatif.
Caen. Un détenu transsexuel se suicide au centre de détention
Faits divers samedi 17 novembre 2012

Le centre de détention de Caen.

Jean-Yves DESFOUX.

Un détenu transsexuel s’est pendu dans la nuit de mercredi à jeudi dans sa cellule du centre de détention de Caen, a-t-on appris samedi auprès de l’Observatoire international des prisons (OIP).

Selon l’OIP, le détenu est mort vendredi, après s’être pendu à l’aide du cordon électrique d’une télévision. Il venait d’apprendre que son « recours pour obtenir l’autorisation d’utiliser le prénom Nathalie avait été rejeté » et écrivait « une énième lettre pour demander une prise en charge médicale (une hormonothérapie pour un changement de sexe : NDLR) ».

« Personne ne lui répondait »

« Depuis plus d’un an, elle demandait des informations sur les structures médicales spécialisées dans la prise en charge des transsexuelles. Personne ne lui répondait au niveau du centre pénitentiaire », a ajouté l’OIP, dans un communiqué, en ajoutant que le détenu « a subi de nombreuses brimades : non prise en compte de sa transsexualité, refus réguliers de ses demandes de vêtements féminins, de produits spécifiques ».

L’administration pénitentiaire, a confirmé la pendaison du détenu sans vouloir commenter les raisons de son geste.
Ajouter un commentaire
Ajouter un commentaire
Bookmark and Share