Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Europe / France / Histoires vécues
chargement de la carte…

FRANCE

Relations d’homme à homme: Légal
Relations d’homme à homme punies: Pas de loi
Relations de femme à femme: Légal
Âge de consentement: Égalité entre hétérosexuels et homosexuels
Mariage et substituts du mariage: Mariage reconnu au niveau national
Adoption: Non

Your Views

Es-tu L,G, B, T, I? Partage tes expériences! Aide-nous à informer les autres visiteurs du site avec tes témoignages sur ce pays. Si la question qui se trouve ci-dessous te concerne, n’hésite pas à y répondre !

Votre famille LGBTI a-t-elle été affectée par votre orientation sexuelle en/au FRANCE ?

La majorité des internautes ont dit Oui, mon

Non (28%) Oui, mon (57%) ma partenaire et moi avons été victimes de discrimination (0 %) Oui, mes enfants ont été victimes de discrimination (14%) Oui, nous avons tous été victimes de discrimination (0 %)

Cette section vous est consacrée ! Prenez s’il vous plaît quelques instants pour raconter aux visiteurs du site de l’ILGA la réalité de la vie LGBTI dans votre pays. Proposez-nous votre histoire personnelle et partagez vos expériences ! Vous n’avez pas besoin d’être enregistré-e sur ce site, et votre histoire sera complètement anonyme.

HISTOIRES VÉCUES
Publier un nouveau témoignage dans cette section

Témoignages d’internautes

Voila ce que disent les gens sur la vie pour les LGBTI en/au FRANCE...
jeanne (vivant actuellement en/au FRANCE) publié par gay lesbiennes transgenres bisexuels intersexuels hétéro lecteurs en réponse à cette histoire on 27/01/2011 tagged with intersexuels
Lien
Je suis d'accord avec Sylvaine, on ne nait pas lesbienne ni gay ni bi ni trans. On ressent cette état au fur et à mesure de la vie. Mais ce n'est pas quelque chose qui est inscrit dans chacune des cellules du corps. Un test de génétique chez une lesbienne ne va pas faire apparaitre une defaillance en proteine sur un marqueur du chromosome 23. Génétiquement tout est normal. Par contre chez nous les intersexués, dans les analyses génétiques apparait cette defaillance proteinique, et une non concordance entre le phénotype et le caryotype.
Alors, je ne vois pas comment LGBT peut se permettre d'englober les Intersexes, nous ne sommes pas dans la même problématique. Loin s'en faut, et je vous interdis de parler au nom des Intersexes
Voir toute la discussion
jeanne (vivant actuellement en/au FRANCE) publié par gay lesbiennes transgenres bisexuels intersexuels hétéro lecteurs en réponse à cette histoire on 27/01/2011 tagged with intersexuels
Lien
Je suis d'accord avec Sylvaine, on ne nait pas lesbienne ni gay ni bi ni trans. On ressent cette état au fur et à mesure de la vie. Mais ce n'est pas quelque chose qui est inscrit dans chacune des cellules du corps. Un test de génétique chez une lesbienne ne va pas faire apparaitre une defaillance en proteine sur un marqueur du chromosome 23. Génétiquement tout est normal. Par contre chez nous les intersexués, dans les analyses génétiques apparait cette defaillance proteinique, et une non concordance entre le phénotype et le caryotype.
Alors, je ne vois pas comment LGBT peut se permettre d'englober les Intersexes, nous ne sommes pas dans la même problématique. Loin s'en faut, et je vous interdis de parler au nom des Intersexes
Voir toute la discussion
Bookmark and Share