Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Afrique / Cameroon / Histoires vécues
chargement de la carte…

CAMEROON

Relations d’homme à homme: Illégal
Relations d’homme à homme punies: Emprisonnement de moins de 10 ans
Relations de femme à femme: Illégal
Mariage et substituts du mariage: Pas de loi

Your Views

Es-tu L,G, B, T, I? Partage tes expériences! Aide-nous à informer les autres visiteurs du site avec tes témoignages sur ce pays. Si la question qui se trouve ci-dessous te concerne, n’hésite pas à y répondre !

Vous avez voyagé en/au CAMEROON ? Vous êtes-vous senti-e assez à l’aise pour être ouvertement homosexuel-le pendant votre séjour ?

La majorité des internautes ont dit J’ai été victime de discrimination en raison de mon orientation sexuelle

J’étais très à l’aise (0 %) Ce n’était pas un problème (0 %) J’ai caché mon orientation sexuelle pendant mon séjour (0 %) J’ai été victime de discrimination en raison de mon orientation sexuelle (100%)

Cette section vous est consacrée ! Prenez s’il vous plaît quelques instants pour raconter aux visiteurs du site de l’ILGA la réalité de la vie LGBTI dans votre pays. Proposez-nous votre histoire personnelle et partagez vos expériences ! Vous n’avez pas besoin d’être enregistré-e sur ce site, et votre histoire sera complètement anonyme.

HISTOIRES VÉCUES
Publier un nouveau témoignage dans cette section

Témoignages d’internautes

Voila ce que disent les gens sur la vie pour les LGBTI en/au CAMEROON...
Audrey (vivant actuellement en/au CAMEROON) publié par gay lesbiennes bisexuels hétéro lecteurs en réponse à cette histoire on 23/11/2011 +5
Lien
Bonsoir tout le monde!
Je suis camerounaise étudiante et j'ai 18 ans. Ca fait quelques deux semaines que j'ai découvert ce portail mais ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai vu les posts. C'est grâce à ces derniers que je poste ce soir , je remerci donc tous ceux qui ont eu la bonté de nous faire part de leur vécu!
Pour ma part, j'ai très vite remarqué mon attirance pour les filles, déjà parce que je n'ai que des soeurs soit dit en passant très jolies et aussi parce que je trouvais leurs amies jolies et je n'ai jamais eu de honte à leur en faire part.
Je suis née dans un famille catholique "de générations en générations", il n'y a pas de protestants ou autre chez nous, juste un oncle devenu musulman.
Je suis moi même croyante mais je dirais que je suis un petit peu prématurée car très tôt j'avais déjà des penchants lesbiens, en effet j'étais "amoureuse" de ma meilleure amie, on passait nos journées(du moins quand nous étions seules) à se faire bisou sur bisou sans compter les calins mais rien de sexuel(un petit peu innocente et jeune pour ça). A son déménagement c'était un déchirement terrible pour moi car je ne perdais pas seulement mon amie mais aussi mon amante.
Par la suite, je suis passée à autre chose et j'ai fait comme tout le monde, le premier beguin, le premier bisou etc. En troisième mon seul amour masculin et moi avons rompu, sans mal ni rien, ça s'est fait en douceur et nous sommes toujours de très bons amis, je ne regrette pas mais après ça j'ai décidé de faire une pause garcons pour me consacrer à mes études.
C'est ainsi qu'on arrive au point déclencheur, lors d'une rencontre sportive, car je suis ou plutôt j'étais une sportive engagée, pendant mon année de 1ère, je tombe de plein pied dans le milieu lesbien de ma ville, je rencontre des filles qui aiment d'autres filles et qui se foutent de ce que pense le monde, fascination, immédiate, je me demande un seul truc: "Comment font elles?" je crois que cette question résume bien mon état d'esprit. J'étais troublée, elles assumaient ce que moi je refoulais, waou! On s'est très vite entendues, je les trouvais super sympa, je les enviais. J'ai eu mon probatoire dans ces conditions, toujours aussi perdue dans ma tête et personne à qui me confier. J'ai pensé à aller voir un prête ou un soeur de mon collège(confessionnel lol) voir de ma ville mais ma famille est assez connue alors j'ai fais une croix dessus.
La Tle, plus ou moins intéressante, je continue les rencontres sportives et me fais encore plus d'amies, je rencontre A( je peux pas citer son nom et encore moi son prénom, je ne lui ai jamais demandé--'). Elle est belleeee! hihi je vous assure elle est trop sexy, le genre de fille qui te parle et tu planes direct, je ne sais pas combien de fois j'ai écouté quand elle me parlait, je faisais une fixation sur ces lèvres et dans mon cerveau il y avait une voix qui disait "Embrasse là" mais je ne pouvais pas, j'avais trop peur du regard des gens, peur qu'elle ne soit pas à la hauteur ou au contraire que ce soit moi et j'ai fait la chose la plus conne de toute ma vie, je l'ai repoussé! Vous avez déjà vu une personne qui repousse son fantasme? Et ben moi oui, j'étais conne je sais, et je regrette surtout que je la vois plus et même je ne sais pas si c'est elle. Ah je vous ai pas dit? Elle a une jumelle! J'obtiens mon bac cette année là, je suis ce qu'on appelle une élève "modèle", le seul problème scolaire que je n'ai jamais eu c'est une consigne pour bavardage "abusif" lol.
On arrive à la fin, 1ere année d'université, je retrouve des amies de collège, ca aide, tout va bien jusqu'au jour où mes amies voient une lesbienne(amie à moi) rhoo les filles et le kongossa. Elles disent des conneries sur les lesbiennes et moi je pense "si vous saviez!" Des fois je ne comprend pas les gens qui critiquent comme s'ils savaient de quoi ils parlent, et le pire c'est ce que je n'ai pas encore rencontré quelqu'un qui maîtrise le sujet. J'ai pour habitude de démontrer aux gens qu'ils se trompent, j'aime pas les gens qui sont arrogants alors quand je rencontres des homophobes qui ont le malheur d'être arrogants je les rabaisse plus bas que terre, c'est involontaire ou si un peu mais c'est jouissif :D Mais bon passons, cette année là ma meilleure amie citée plus haut est de retour, on va dans la même université, elle est plus belle qu'avant je suis bluffée, je l'aime toujours autant, que faire, est ce qu'elle se souvient? Comment dois je réagir? ben si vous n'avez pas deviné c'est que vous ne me suivez pas, j'ai fait ce que je sais faire, fuir ou en d'autres termes l'éviter, et dans tous les sens du terme. Je suis pittoresque des fois mais vous vouliez que je fasse quoi?: salut C je ne sais pas si tu te souviens de quand nous étions petites, on s'embrassait tout le temps tu veux pas qu'on recommence? Je sais j'aime prendre les choses terre à terre.
Je passe ainsi en 2e année, les vacances plutôt bien, je fais la rencontre de ma chérie, je reste distante car je ne sais pas ce qu'elle attend de moi. Une des choses qui a facilité le fait que l'on soit ensemble est le fait que j'ai juré de ne plus me défiler. C'est ainsi que je passe mes vacances avec elle, tout va bien, on s'aime, on s'affiche pas beaucoup mais une fois dans un taxi c'était chaud ^^. Je stresse car elle est plus jeune, mineure, ca me gene elle dit que je ne dois pas penser à ca. Bref on vit un parfait idylle jusqu'à ce que le cours reprennent, je rentre chez moi/ ou je vis car on ne vit pas dans la meme ville. La suite c'est notre mariage, je cherche encore où lol mais c'est un petit problème. Ca fait 3 mois que nous sommes ensembles, je suis toujours autant amoureuse ma petite soeur est la seule personne de ma famille au courant et certains amis à ma chérie aussi.
Je ne comprend toujours pas ceux qui condamnent l'homosexualité et je n'ai plus honte de ce que je suis, bien que personne ne m'ait jamais demandé "tu es lesbienne?" Ca aurait facilité bien des choses. Je ne sais pas si je dirais un jour à mes parents, il n'ont qu'à deviner, mes grandes soeurs pareil. Voilà un bref résumé de ma vie/vécu.
Merci de m'avoir lu!
Voir toute la discussion
Audrey (vivant actuellement en/au CAMEROON) publié par gay lesbiennes bisexuels hétéro lecteurs en réponse à cette histoire on 23/11/2011 +5
Lien
Bonsoir tout le monde!
Je suis camerounaise étudiante et j'ai 18 ans. Ca fait quelques deux semaines que j'ai découvert ce portail mais ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai vu les posts. C'est grâce à ces derniers que je poste ce soir , je remerci donc tous ceux qui ont eu la bonté de nous faire part de leur vécu!
Pour ma part, j'ai très vite remarqué mon attirance pour les filles, déjà parce que je n'ai que des soeurs soit dit en passant très jolies et aussi parce que je trouvais leurs amies jolies et je n'ai jamais eu de honte à leur en faire part.
Je suis née dans un famille catholique "de générations en générations", il n'y a pas de protestants ou autre chez nous, juste un oncle devenu musulman.
Je suis moi même croyante mais je dirais que je suis un petit peu prématurée car très tôt j'avais déjà des penchants lesbiens, en effet j'étais "amoureuse" de ma meilleure amie, on passait nos journées(du moins quand nous étions seules) à se faire bisou sur bisou sans compter les calins mais rien de sexuel(un petit peu innocente et jeune pour ça). A son déménagement c'était un déchirement terrible pour moi car je ne perdais pas seulement mon amie mais aussi mon amante.
Par la suite, je suis passée à autre chose et j'ai fait comme tout le monde, le premier beguin, le premier bisou etc. En troisième mon seul amour masculin et moi avons rompu, sans mal ni rien, ça s'est fait en douceur et nous sommes toujours de très bons amis, je ne regrette pas mais après ça j'ai décidé de faire une pause garcons pour me consacrer à mes études.
C'est ainsi qu'on arrive au point déclencheur, lors d'une rencontre sportive, car je suis ou plutôt j'étais une sportive engagée, pendant mon année de 1ère, je tombe de plein pied dans le milieu lesbien de ma ville, je rencontre des filles qui aiment d'autres filles et qui se foutent de ce que pense le monde, fascination, immédiate, je me demande un seul truc: "Comment font elles?" je crois que cette question résume bien mon état d'esprit. J'étais troublée, elles assumaient ce que moi je refoulais, waou! On s'est très vite entendues, je les trouvais super sympa, je les enviais. J'ai eu mon probatoire dans ces conditions, toujours aussi perdue dans ma tête et personne à qui me confier. J'ai pensé à aller voir un prête ou un soeur de mon collège(confessionnel lol) voir de ma ville mais ma famille est assez connue alors j'ai fais une croix dessus.
La Tle, plus ou moins intéressante, je continue les rencontres sportives et me fais encore plus d'amies, je rencontre A( je peux pas citer son nom et encore moi son prénom, je ne lui ai jamais demandé--'). Elle est belleeee! hihi je vous assure elle est trop sexy, le genre de fille qui te parle et tu planes direct, je ne sais pas combien de fois j'ai écouté quand elle me parlait, je faisais une fixation sur ces lèvres et dans mon cerveau il y avait une voix qui disait "Embrasse là" mais je ne pouvais pas, j'avais trop peur du regard des gens, peur qu'elle ne soit pas à la hauteur ou au contraire que ce soit moi et j'ai fait la chose la plus conne de toute ma vie, je l'ai repoussé! Vous avez déjà vu une personne qui repousse son fantasme? Et ben moi oui, j'étais conne je sais, et je regrette surtout que je la vois plus et même je ne sais pas si c'est elle. Ah je vous ai pas dit? Elle a une jumelle! J'obtiens mon bac cette année là, je suis ce qu'on appelle une élève "modèle", le seul problème scolaire que je n'ai jamais eu c'est une consigne pour bavardage "abusif" lol.
On arrive à la fin, 1ere année d'université, je retrouve des amies de collège, ca aide, tout va bien jusqu'au jour où mes amies voient une lesbienne(amie à moi) rhoo les filles et le kongossa. Elles disent des conneries sur les lesbiennes et moi je pense "si vous saviez!" Des fois je ne comprend pas les gens qui critiquent comme s'ils savaient de quoi ils parlent, et le pire c'est ce que je n'ai pas encore rencontré quelqu'un qui maîtrise le sujet. J'ai pour habitude de démontrer aux gens qu'ils se trompent, j'aime pas les gens qui sont arrogants alors quand je rencontres des homophobes qui ont le malheur d'être arrogants je les rabaisse plus bas que terre, c'est involontaire ou si un peu mais c'est jouissif :D Mais bon passons, cette année là ma meilleure amie citée plus haut est de retour, on va dans la même université, elle est plus belle qu'avant je suis bluffée, je l'aime toujours autant, que faire, est ce qu'elle se souvient? Comment dois je réagir? ben si vous n'avez pas deviné c'est que vous ne me suivez pas, j'ai fait ce que je sais faire, fuir ou en d'autres termes l'éviter, et dans tous les sens du terme. Je suis pittoresque des fois mais vous vouliez que je fasse quoi?: salut C je ne sais pas si tu te souviens de quand nous étions petites, on s'embrassait tout le temps tu veux pas qu'on recommence? Je sais j'aime prendre les choses terre à terre.
Je passe ainsi en 2e année, les vacances plutôt bien, je fais la rencontre de ma chérie, je reste distante car je ne sais pas ce qu'elle attend de moi. Une des choses qui a facilité le fait que l'on soit ensemble est le fait que j'ai juré de ne plus me défiler. C'est ainsi que je passe mes vacances avec elle, tout va bien, on s'aime, on s'affiche pas beaucoup mais une fois dans un taxi c'était chaud ^^. Je stresse car elle est plus jeune, mineure, ca me gene elle dit que je ne dois pas penser à ca. Bref on vit un parfait idylle jusqu'à ce que le cours reprennent, je rentre chez moi/ ou je vis car on ne vit pas dans la meme ville. La suite c'est notre mariage, je cherche encore où lol mais c'est un petit problème. Ca fait 3 mois que nous sommes ensembles, je suis toujours autant amoureuse ma petite soeur est la seule personne de ma famille au courant et certains amis à ma chérie aussi.
Je ne comprend toujours pas ceux qui condamnent l'homosexualité et je n'ai plus honte de ce que je suis, bien que personne ne m'ait jamais demandé "tu es lesbienne?" Ca aurait facilité bien des choses. Je ne sais pas si je dirais un jour à mes parents, il n'ont qu'à deviner, mes grandes soeurs pareil. Voilà un bref résumé de ma vie/vécu.
Merci de m'avoir lu!
Voir toute la discussion
Mehmet (vivant actuellement en/au MALTA) publié par lecteurs on 09/10/2013
Lien
I recokn you are quite dead on with that.
Ajouter un commentaire
Laila (vivant actuellement en/au AFGHANISTAN) publié par lecteurs on 09/10/2013
Lien
Okay I'm <a href="http://ypakocxki.com">cocinvned.</a> Let's put it to action.
Ajouter un commentaire
Franky (vivant actuellement en/au POLAND) publié par lecteurs on 11/10/2013
Lien
One or two to remrebem, that is. http://qfcnevkxpig.com [url=http://afdxybswc.com]afdxybswc[/url] [link=http://ptahiyd.com]ptahiyd[/link]
Ajouter un commentaire
Jhorgensen (vivant actuellement en/au NAURU) publié par lecteurs on 12/10/2013
Lien
A <a href="http://szuaqigc.com">prtivcaoove</a> insight! Just what we need!
Ajouter un commentaire
Johnie (vivant actuellement en/au MARSHALL ISLANDS) publié par lecteurs on 05/03/2014
Lien
Learning about insurance is not as difficult as QuotesChimp may think. This user-friendly site can help you save hundreds, maybe even thousands, of dollars a year. The typical family, in fact, should be able to save at least $500 a year. Even if it takes you 10 hours to read this site, look at it as getting $50 an hour right away and a "dividend" of $50 an hour each year thereafter.
Ajouter un commentaire
Bookmark and Share