Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Afrique / Cameroon / Mouvement
chargement de la carte…

CAMEROON

Relations d’homme à homme: Illégal
Relations d’homme à homme punies: Emprisonnement de moins de 10 ans
Relations de femme à femme: Illégal
Mariage et substituts du mariage: Pas de loi

Your Views

Es-tu L,G, B, T, I? Partage tes expériences! Aide-nous à informer les autres visiteurs du site avec tes témoignages sur ce pays. Si la question qui se trouve ci-dessous te concerne, n’hésite pas à y répondre !

Le fait d’être trans a-t-il eu des conséquences sur votre métier en/au CAMEROON ? Avez-vous eu l’impression d’être limité-e dans votre carrière parce que vous êtes trans ?

La majorité des internautes ont dit J’ai changé de carrière parce que je suis trans

De trop de façons pour en faire le compte (0 %) J’ai changé de carrière parce que je suis trans (100%) J’ai l’impression de ne pas avoir reçu de promotion parce que je suis trans (0 %) Mes collègues m’ont harcelé-e parce que je suis trans (0 %) Je n’ai pas été limité-e parce que je suis trans, bien que je sois ouvertement trans sur mon lieu de travail (0 %)

Ce tour d’horizon (CAMEROON) a été réalisé par des groupes LGBTI qui ont joué le rôle d’intermédiaire avec l’ILGA afin de répertorier les questions concernant la communauté LGBTI.

Il a été demandé aux organisations de traiter 4 sujets généraux : les lois, l’ambiance (le climat social), le mouvement LGBTI, ainsi que ce qui serait, d’après elles, la campagne la plus urgente dans leur pays.

Veuillez écrire à l’adresse countryreport@ilga.org si vous avez des commentaires à faire sur cette page.

MOUVEMENT
À quel point le mouvement LGBTI est-il structuré et actif dans votre pays ?
Mouvement
CAMFAIDS - Pour l’instant, le mouvement LGBTI au Cameroun travaille surtout à la mobilisation et la structuration des associations. Des actions naissent pour la création d’un réseau des associations LGBTI pour être plus forts et plus solides : le but est de parler d’une SEULE voix aux instances nationales et internationales.
Combien de groupes fonctionnent-ils ?
A Yaoundé, nous avons quatre associations MSM :
• Affirmative Action,
• Cameroonian Foundation For AIDS (CAMFAIDS),
• Humanity First Cameroon et
• Action pour le Développement et l’Epanouissement des Personnes Vulnérables (ADEPEV)
A Douala:
• Alternatives Cameroun,
• ADHEFO,
• SID’ADO
Depuis quand existent-ils ?
Affirmative Action (2008); CAMFAIDS (2010); First Humanity Cameroon (2010); ADEPEV (2009), Alternatives Cameroon (2006); ADHEFO (2006); SID'ADO (2010).
Comment interagissent-ils avec la communauté LGBTI ?
CAMFAIDS - Les groupes organisent des campagnes de sensibilisation pour l’accès aux soins de santé pour les LGBTI à travers la prévention et prise en charge contre les IST/VIH/SIDA. Ils informent les cibles sur les cas de violations des droits humains notamment les interpellations et arrestations arbitraires sur les LGBTI. Ils participent également à l’éducation des populations homosexuelles sur la connaissance de leurs droits et devoirs.
Comment interagissent-ils avec les autres mouvements pour les droits civils ?
CAMFAIDS - Avec les autres associations, ils participent à la dénonciation des cas de violations des droits humains notamment les interpellations et arrestations arbitraires sur les LGBTI. Ils participent aussi au plaidoyer pour la dépénalisation de l’homosexualité au Cameroun et pour la prise en compte des LGBTI dans les politiques nationales de lutte contre le VIH/SIDA. Enfin, ils mènent ensemble des actions concrètes contre la stigmatisation et la discrimination des personnes vulnérables ou à risques.
Comment interagissent-ils avec les médias ?
CAMFAIDS - Avec des moyens limités… ils ont des petits plans de communications. Ainsi, ils peuvent de temps à autre, lorsque l’occasion se présente, en cas d’actualité, diffuser un communiqué de presse ou des informations à travers Internet, participer à des débats sur des radios et télévisions. D’autres actions ont porté sur le renforcement des capacités des médias à parler de la cause LGBTI.
Comment interagissent-ils avec le gouvernement ?
CAMFAIDS - A travers des actions de plaidoyer, les associations revendiquent les droits et accords signés par le Cameroun sur le plan international. Ces instruments juridiques ont autant force de loi que les lois nationales. Des rencontres de médiation avec les membres du gouvernement ont aussi été organisées.
Bookmark and Share