Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Afrique / Burundi / Mouvement
chargement de la carte…

BURUNDI

Relations d’homme à homme: Illégal
Relations d’homme à homme punies: Emprisonnement de moins de 10 ans
Relations de femme à femme: Illégal
Mariage et substituts du mariage: Pas de loi

Your Views

Es-tu L,G, B, T, I? Partage tes expériences! Aide-nous à informer les autres visiteurs du site avec tes témoignages sur ce pays. Si la question qui se trouve ci-dessous te concerne, n’hésite pas à y répondre !

Avez-vous été victime de violence en raison de votre orientation sexuelle en/au BURUNDI ?

La majorité des internautes ont dit Oui, je ne me sens jamais en sécurité

Oui, je ne me sens jamais en sécurité (100%) Oui, par des individus (0 %) Oui, par un groupe (0 %) Oui, par la police (0 %) Non (0 %)

Ce tour d’horizon (BURUNDI) a été réalisé par des groupes LGBTI qui ont joué le rôle d’intermédiaire avec l’ILGA afin de répertorier les questions concernant la communauté LGBTI.

Il a été demandé aux organisations de traiter 4 sujets généraux : les lois, l’ambiance (le climat social), le mouvement LGBTI, ainsi que ce qui serait, d’après elles, la campagne la plus urgente dans leur pays.

Veuillez écrire à l’adresse countryreport@ilga.org si vous avez des commentaires à faire sur cette page.

MOUVEMENT
À quel point le mouvement LGBTI est-il structuré et actif dans votre pays ?
Mouvement
Il ya peu, le Burundi a criminalisé les relations entre deux personnes de même sexe. Depuis, le mouvement de revendication des droits LGBTI s'est renforcé et s'est diversifié.
Combien de groupes fonctionnent-ils ?
4 organisations LGBTI sont actives actuellement au Burundi:
- Moli, Mouvement pour les Libertés Individuelles
- Humure,
- TWR, Together for Women Right
- RCL, Rainbow Candle Light
Depuis quand existent-ils ?
La plus ancienne, Humure existe depuis 2003 et les 3 autres datent de 2010.
Comment interagissent-ils avec la communauté LGBTI ?
Ces organisations interéagissent de diverses manières, chacune suivant ses objectifs et son domaine d'intervention.

Moli, fait le monitoring sur les actes des violences ou de discriminations faites sur base d'orientation sexuelle et les publie. Moli est aussi à la disposition des autres organisations LGBTI pour son expertise et la documentation sur les droits et la santé des LGBTI.

Humure, travaille activement et directement avec la communauté LGBTI en donnant des formations dans la lutte contre le VIH, fait le reférencement à d'autres structures de santé pour les LGBTI qui ont besoin des services de soin.

Rainbow Candle Light, organise des formation sur le VIH pour les LGBTI, facilite la prise en charge médiacele à l'Anss pour les LGBTI qui en ont besoin.

Together for Women Rights promeut et défend les droits et la santé des lesbiennes au Burundi.
Comment interagissent-ils avec les autres mouvements pour les droits civils ?
Les organisations LGBTI du Burundi viennent de mettre en place un espace de coordination informel pour leur permettre de mieux communiquer entre eux et de parler d'une seule voix auprès des tiers.
Actuellement, chaque organisation via ses contacts essaie demobiliser la société civile burundaise sur les questions de droits et de la santé des LGBTI.
Comment interagissent-ils avec les médias ?
Il n'y a pas une grande collaboration avec les médias locaux et les groupes LGBTI. La stratégie du profil bas adopté lors de la criminalisation de l'homosexualité en avril 2009 fait que jusqu'à ces jours les actions sont plutôt ciblées vers les décideurs politiques, des leaders de la société civile et des membres de la communauté LGBTI.
Comment interagissent-ils avec le gouvernement ?
Les relations entre les groupes LGBTI et le gouvernement ne sont pas formelles. Mais avec les Ministères de la Santé et de Lutte contre le Sida, les relations solides et les deux ministères sont très engagés sur la question de la santé des Minorités Sexuelles.
Bookmark and Share