Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
EN
FR

Accueil / Afrique / Cameroon / Articles / Création d'une nouvelle coalition LGBTI au Cameroun
chargement de la carte…

Contributeurs

ILGA Programmes Officer Stephen Barris, ILGA Programmes Officer
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)

Facebook

Création d'une nouvelle coalition LGBTI au Cameroun

in CAMEROON, 23/07/2013

Nous les associations venons par le présent mémorandum, manifester la volonté de la communauté LGBTI au Cameroun, de parler d’une voix unifiée par la création d’un collectif.

Le but de ce collectif est de servir d’interlocuteur auprès des partenaires au développement des autorités et organisations régionales et internationales en ce qui concerne les questions stratégiques liées aux Organisations identitaires Camerounaises.

Au regard de la situation qui prévaut pour la lutte des Droits des Minorités sexuelles au Cameroun, le climat d’homophobie longtemps décrié par les différentes associations est de plus en plus grandissant et a atteint un point critique.

Les différentes missions à nous confiées (Prévention IST/VIH, la Prise en charge médicale, le plaidoyer pour des Droits, l’assistance des personnes incarcérées sur la base de leur orientation sexuelle et/ou identité de Genre…) requiert un minimum de sécurité, d’appui institutionnelle et financier pour que nous puissions remplir convenablement les dites missions.

A l’heure actuelle, nous constatons une grande insécurité qui hélas a aboutie au meurtre d’Eric Lembembe Ohena de la CAMFAIDS et nous relevons aussi de graves menaces faites à l’endroit des Organisations et des individus au point où garder fonctionnels en l’état les différents centres des OBC constitueraient un danger pour elles.

Pour cela, nous venons auprès de vous demander un appui institutionnel et financier supplémentaire pour assurer :

  • Un plan de sécurisation de nos organisations et des acteurs (des frais de gardiennage de jour et de nuit pour les locaux de nos centres, une souscription d’assurance et autres équipements de surveillance) ;
  • Un fonds d’urgence d’assistance pour les défenseurs ou acteurs des ces organisations en situation de détresse ;
  • Aux associations de Yaoundé, un lieu d’activité commun et pouvant offrir le maximum de sécurité

Au vu de toute cette situation critique d’insécurité nous sommes obligés de suspendre dans l’immédiat dans les villes de Yaoundé et de Douala les projets que nous avons avec l’USAID à travers Care Cameroun et le Fonds Mondial à travers la CAMNAFAW. En attendant un service minimum sera assuré auprès des bénéficiaires.


Nous refusons un partenariat qui réduit les associations identitaires à une simple main d’oeuvre et les maintient dans l’insécurité et la précarité.

Personnes contacts :

  • Jules ELOUNDOU / Humanity First Cameroon : + 237 99 49 71 24
  • Michel ENGAMA / CAMFAIDS : + 237 97 38 97 99
  • Parfait BEHEN / Alternatives Cameroun : + 237 99 93 29 65
  • Rostand VONDAB / Affirmative Action : + 237 99 25 06 85
Bookmark and Share