Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Afrique / Zimbabwe / Articles / Mister Gay Zimbabwe forcé de se retirer du Mister Gay World
chargement de la carte…

Facebook

Mister Gay Zimbabwe forcé de se retirer du Mister Gay World

in ZIMBABWE, 11/03/2012

Taurai Zhanje a décidé de se retirer de la compétition Mister Gay World par crainte de représailles, représailles qui pourraient même être gouvernementales.

L'édition 2012 de Mister Gay World et d'ores et déjà historique de par la participation de quatre Africains natifs. Nombre malheureusement réduit à 3 depuis quelques jours, le candidat zimbabwéen ayant décidé de se retirer de la compétition.

Avant de le couvrir de huées, il convient d'observer la situation des homosexuels dans ce pays : le Zimbabwe est dirigé depuis 1980 par Robert Mugabe, d'abord Premier Ministre jusqu'en 1987, puis Président de l'État, une fonction qu'il a lui-même créée et qui lui alloue des pouvoirs quasi-illimités. C'est le début d'un régime dictatorial qui dure toujours aujourd'hui.

Quel rapport, me direz-vous, avec Taurai Zhanje ?

Eh bien, il se trouve que Robert Mugabe est loin d'être favorable aux droits des homos. Pas plus tard que ce 27 février, le leader zimbabwéen a même réagi violemment à la déclaration de David Cameron, Premier Ministre du Royaume-Uni, qui enjoignait les États membres du Commonwealth à respecter les droits des homosexuels : «La nature est la nature. Elle a créé le mâle et la femelle. Vous, David Cameron, suggérez-vous que vous ne savez pas ça, ou est-ce qu'il y a une sorte de démence, ou cela fait-il partie de la culture des Européens?»

M. Mugabe a qualifié les gays de "pire que les porcs et les chiens" (il a subtilement ajouté que ces deux espèces savaient, elles, qu'il y avait des mâles et des femelles, contrairement aux homos).

Le dirigeant catholique est d'ailleurs loin de s'en aller, puisqu'il compte se représenter, à l'âge de 88 ans, aux élections présidentielles de 2012. Lors d'un meeting en vue de cet évènement, il a rappelé la nature divine de la création et les lois bibliques qui nous enseignaient la procréation.

Si la situation semble loin de s'améliorer dans le pays d'Afrique australe, la candidature de trois africains à Mister Gay World adresse un signal fort aux homosexuels d'Afrique : "(...) Ce [cette candidature] qui envoie un message puissant d’espoir aux LGBTI d’Afrique. Un message qu’il y a des modèles et qu’on peut vivre en tant que personne LGBT qui a du succès et qui est ouverte" a déclaré le directeur de Mister Gay World-Afrique.

L'espoir est donc ténu pour les LGBT du continent, M. Mugabe n'ayant pas hésité à proférer ses diatribes homophobes alors même que le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon était en visite en Zambie où il appelait les pays africains à respecter les droits des homosexuels.

Bookmark and Share