Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Afrique / Cameroon / Articles / Lutte contre le VIH/SIDA: CAMFAIDS met le cap sur le dépistage
chargement de la carte…

Facebook

Lutte contre le VIH/SIDA: CAMFAIDS met le cap sur le dépistage

in CAMEROON, 01/03/2012

A l’occasion de la semaine nationale de lutte contre la pandémie, l’association a organisé une série d’activités ciblée sur la sensibilisation et la prévention de la maladie surtout en milieu jeune.

« Quelle est l’importance de connaitre son statut sérologique ? ». Thème de la table ronde organisée le 1er décembre 2011 par la Cameroonian Foundation For Aids (CAMFAIDS), au siège de la Cameroon National Association for Family Wealfare (CAMNAFAW) à Yaoundé. Dans la salle, une trentaine de jeunes échangent non seulement l’importance du « conseil-dépistage volontaire », mais également sur la nécessité de retirer son test sérologique après l’avoir fait. Pour l’association CAMFAIDS qui promeut la lutte contre le VIH/SIDA et la promotion/protection des droits humains dans leur intégralité, le 1er décembre est l’occasion pour rappeler que le VIH, de plus en plus présent en milieu jeune, fait d’énormes ravages auprès des minorités sexuelles. Et, ceci même nonobstant les nombreux programmes et projets des associations et Ong pour la sensibilisation de ces couches marginalisées sur le VIH/SIDA, le nombre d’infections et la propagation de la pandémie augmentent à une vitesse exponentielle. C’est, sans doute, la raison pour laquelle, l’organisation a organisé une série d’activités de sensibilisation et de prévention auprès des cibles. Entre autres, des causeries éducatives, des distributions de préservatifs et autres outils de prévention au sein de la cité universitaire de Soa ou encore dans les quartiers spontanés de Yaoundé.

Rendez-vous de solidarité
D’après Dominique Menoga, le président de CAMFAIDS,  notre souci est d’informer les cibles sur l’importance de connaitre leur statut sérologique afin d’éviter de nouvelles infections au sein de la communauté. « Le VIH est une affaire de tous ! Chacun à son niveau doit se sentir concerné afin de stopper la progression de la pandémie. Le tout n’est pas de faire son test, le plus important est de le retirer afin de ne pas rester séro-ignorant. Et, surtout d’adopter des comportements responsables quelque soit l’issue de son test », précise-t-il. Le 1er décembre est donc un rendez-vous de solidarité pour rappeler que cela n’arrive pas qu’autres, car d’après certaines sources bien informées, seuls 10% de la population s’intéresse au dépistage volontaire. Jeune association, sans moyens financiers pour la mise en œuvre de ses activités, la modeste contribution de CAMFAIDS, lors de cette semaine nationale de lutte contre le VIH/SIDA, a pu être possible que grâce à l’important don de matériel de prévention gracieusement offert par l'Association camerounaise pour le marketing social (ACMS), la CAMNAFAW et Moto-Action SIDA, estimé à près de 3000 préservatifs masculins, 50 féminins et de nombreuses brochures sur les VIH/SIDA, hépatites B.C, et autres IST.

Légendes (La lutte contre le VIH/SIDA est une affaire de tous.
Comment faire pour adopter des comportements sains ? )

Bookmark and Share