Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Afrique / Cameroon / Articles / Alternatives-Cameroun Communiqué de presse
chargement de la carte…

Facebook

Alternatives-Cameroun Communiqué de presse

in CAMEROON, 08/02/2012

Un communiqué de presse sur la situation d'insecurité et d'homophobie qui prevaut à Douala notamment au Centre Access en ce moment.

L’association Alternatives-Cameroun est profondément préoccupée par le climat d’insécurité et d’homophobie qui règne actuellement à Douala. Le Samedi 02 février dernier, l’image du Centre Access a été assimilé à la promotion et l’apologie de l’homosexualité et les noms de deux employés dudit centre ont été cités dans le témoignage d’un présumé homosexuel dans certaines chaines de télévisions locales.

En effet, le week-end du 29 Janvier 2012, un jeune homme d’une vingtaine d’années a été conduit au commissariat du 7e arrondissement de la ville de Douala pour avoir administré de la drogue à un de ses amis afin de lui soutirer certains biens.

Informée par la victime, sa famille a finalement mis la main sur le présumé drogueur. Ce dernier a été conduit au Commissariat du 7e Arrondissement de la ville de Douala. Apres avoir été tabassé par les éléments de police, ce dernier a décidé de parler. Les éléments de police ont tout de suite appelé une chaine de télévision locale pour diffuser ce témoignage. Dans son récit, ce dernier a déclaré être un homosexuel et qu’il a été encouragé en cela par l’association Alternatives-Cameroun notamment Anne Marie et Jo M. toutes deux comptable et chargée des actions féminines au Centre Access qui lui approvisionneraient en préservatifs et en dosettes de gel lubrifiant.

Alternatives-Cameroun condamne :

  • Les pièges et autres guets apens dont sont victimes certaines personnes homosexuelles dans la ville de Douala et qui se traduisent ces derniers temps par l’administration de drogue aux fins de dépouiller les victimes;
  • Les actes de tortures et d’humiliation dont font face certaines personnes lors des gardes à vue dans les locaux des forces de l’ordre;

Exprime :

  • Son inquiétude quant à la mise en danger de certains de ses employé-e-s à travers des déclarations inexactes et craint que de telles déclarations puissent avoir un impact négatif dans le déroulement de ses activités;
  • Sa préoccupation quant à la réputation négative que certains individus voudraient coller à l’association;
  • Rappelle que la mission d’Alternatives-Cameroun reste la défense des droits de l’homme notamment les droits des minorités sexuelles et aussi l’accès aux soins pour tous ;

Personnes à contacter :
Parfait Behen : +237 99 93 29 65 email: pbehenfr@yahoo.fr
Yves Yomb: +237 98 48 26 14 email: guyphoide@yahoo.fr
Simon Biatch: +237 74 64 51 12 email: biatchpat@yahoo.fr

Bookmark and Share