Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Afrique / Articles (AFRICA) / La question gay est symbolique!
chargement de la carte…

Facebook

La question gay est symbolique!

in WORLD, 15/11/2011

Le Premier ministre Tsvangirai s'est mis dans un piège à la British Broadcasting Corpo-ration (BBC) sur ses propos sur la liberté et les droits homosexuels.

Le Premier Ministre zimbabwéen Morgan Tsvangirai est tombé dans un piège lors d’une interview qu’il a accordé à la BBC par rapport à sa remarque sur la liberté et les droits des gays.

Même si il a souligné qu’il parlait en son nom propre, la BBC a voulu l’opposer au président Robert Mugabe, en montrant comment le Premier Ministre était plus en accord avec son époque que le président octogénaire.

Ce problème est symbolique. C’est un symbole du désir des impérialistes de dominer complètement notre pensée et de déterminer ce qui est bon et ce qui est mal.

Ils veulent nous dire ce que nous devons porter, ce à quoi nous devons penser et où nous devons vivre, même dans notre pays. Par exemple je ne mange plus les termites parce qu’elles avaient été définies pour moi comme fourmis volantes, ou les rats palmistes parce qu’ils ont été définis pour moi comme étant des rats. Si vous prenez notre propre définition des ces aliments, ils constituent fait des mets incomparables.

Le Premier Ministre a correctement décrit l’homosexualité lorsqu’il a dit que c’était une affaire des élites, mais cela n’est qu’une partie du problème. Déjà à l’époque des pharaons, la pratique était répandue surtout dans les classes les plus éduquées et socialement raffinées. Cette pratique était peu répandue dans la classe ouvrière et chez le bas peuple. En bref, c’est une pratique décrite comme une marque de raffinement.

En raison du pouvoir dont jouissent ces élites, nous sommes en train de débattre d’une question qui a très peu d’importance pour la majorité des zimbabwéens.

Si une personne peut définir ce qui est bien ou mal, elle n’a pas besoin d’armées pour faire accepter sa volonté. La police, l’église et les autres organisations le feront pour elle. Depuis 1975 l’Association des Psychologues Américains a prit les devants en “retirant le stigma de maladie mentale qui a longtemps été attaché à l’orientation sexuelle des gays, lesbiennes et bisexuels.”

L’association, qui se qualifie elle même d’association scientifique, a porté le débat sur le terrain des droits de l’homme. Cette orientation est « étroitement liée aux relations personnelles et à un désir profond d’amour, d’attachement et d’intimité. Cette orientation définit le groupe de personnes en qui quelqu’un pourrait trouver les relations satisfaisantes et gratifiantes qui sont une composante essentielles de l’identité personnelle. »
Ceci est une définition aimable du comportement homosexuel. Défini de cette manière, n’importe quel gouvernement qui essaye de contrôler les relations consenties apparaitra comme injuste. Mais ce n’est pas cela qui est en jeu. Ce qui est en jeu c’est que l’élite impérialiste, se charge de définir ce qui est normal et comme ces gens changent d’avis chaque jour, nous devons changer nos valeurs morales en même temps qu’eux. »

Ces élites ont changées leurs attitudes et règles sur l’éducation des enfants; En 1954 Benjamin Spock a écrit un livre qui est devenu le nouveau testament en matière d’éducation des enfants dans lequel il était conseillé de renoncer aux châtiments corporels (appelé ici violence et abus) afin que les enfants puissent faire ce qui leur passent par la tête. Cette théorie a fait des enfants américains les plus indisciplinés du monde. La théorie de Spock est actuellement remise en cause mais les dégâts ont déjà été faits.

De la même manière ces élites ont décidées qu’un home ou une femme peut épouser quelqu’un du même sexe que le sien. Elles ont également déterminées que ces couples peuvent avoir des enfants, que ce soit par insémination artificielle ou par adoption. Les gens qui sont opposés à ces changements en bien ou en mal sont appelés homophobes, bigots, extrémistes religieux.

Le problème gay a été utilisé par les Etats-Unis et l’Union Européenne comme un test pour déterminer qui est en droit de recevoir de l’aide au développement ou pas. Alors que le Malawi a ses propres problèmes d’autocratie sous le règne de Bakili Muluzi, deux malawites étaient financés par une agence européenne pour annoncer leur « fiançailles » et leur « mariage ». Quand ils ont été condamnés à une peine de prison, la somme de $ 10 millions américains d’aide au développement destinée au Malawi a été suspendue par les donateurs étrangers, presque 40% de leur aide budgétaire.

Toutes les aides financières étrangères sont maintenant accompagnées d’une clause non écrite qui interdit la discrimination pour “des raisons d’orientations sexuelles ». Comme Faust dans la légende allemande, vous ne pourrez jamais plaire au diable parce que ce qu’il veut de vous ce n’est pas juste que vous exauciez ses vœux mais également que vous lui vendiez votre âme.

L’un des souvenirs marquants qu’aura laissé l’ancien président sud africain Thabo Mbeki c’est son discours intitulé “Je suis un Africain”. Il y a certains éléments qui font de nous des africains et nous différencient des européens et des américains. L’un de ces éléments et le caractère sacré de la famille élargie et la sainteté des figures matriarcales et patriarcales qui sont à la tête de cette unité humaine. Succomber à la destruction de cette dualité de la vie en ajoutant certains appendices (bisexuel, tri-sexuel, lesbienne) c’est mettre en péril les éléments qui font de nous des africains.
Les gays et lesbiennes sont-ils persécutés en Afrique? Le grand égyptiens Osiris, il y 3000 ans a reconnu que l’esprit peut être confus et être en contradiction avec le genre apparent de la personne.

L’esprit dit au jeune garçon “c’est une femme” quand le corps lui même est celui d’un jeune garçon. La réponse correcte à cette question est « nous sommes africains; nous pensons que le comportement homosexuel est une anomalie. »

Avec de telles conceptions quelqu’un peut changer la nature même du mariage, les doctrines de l’église, l’éducation et oui, même la définition de l’humanité elle même.

First published in the Financial Gazett

Bookmark and Share