Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
EN
FR

Accueil / Afrique / Cameroon / Articles / Non coupables: 2 au Cameroun qui ont été condamnés à 5 ans
chargement de la carte…

Contributeurs

Pan Africa ILGA Apinda Mpako, Pan Africa ILGA
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)

Facebook

Jonas Singa Kumie and Franky Djome with attorney Alice Nkom. (Photo by Eric O. Lembembe)
Non coupables: 2 au Cameroun qui ont été condamnés à 5 ans

in CAMEROON, 08/01/2013

Deux jeunes hommes condamnés à cinq ans de prison au Cameroun pour homosexualité ont été déclarés non coupables.

Stéphane N. Koche, chef de projet PAEMH (Projet d’Assistance et d’Encadrement des Minorités Homosexuelles), explique que:

Franky et Jonas, les deux jeunes gens, arrêtés, mis en détention et condamnés à 5 ans de prison ferme pour motif d’homosexualité par les juges du TPI du Mfoundi, ont été déclarés NON COUPABLES ce matin, par les juges de la Cour d’Appel du Centre.

Singa Kimie (Jonas Singa Kumie) et Ndjome Francky (Franky Djome) ont été arrêtés à la fin de juillet 2011 par la police pour avoir eu des relations sexuelles dans un véhicule dans le quartier Essos de Yaoundé.

Leurs avocats sont les défenseurs des droits humains avocats Alice Nkom et Michel Togue du Cameroun, et Saskia Ditisheim, président d’Avocats sans Frontières Suisse.

Les avocats ont demandé leur libération à la cour d’appel.

Avocats Sans Frontières, qui est en partenariat avec l’Association camerounaise de défense des homosexuels (ADEFHO) de Me Nkom, a déclaré que l’organisation enverra un avocat pour chaque procès pour le crime d’homosexualité au Cameroun.

La loi camerounaise punit de six mois à cinq ans de prison ferme la pratique homosexuelle.

Bookmark and Share