Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
EN
FR

Accueil / Afrique / Cameroon / Articles / Cameroun: Nouvelles arrestations d'homosexuels présumés
chargement de la carte…

Contributeurs

anonymous contributorÉcrit anonymement. (Anglais)
ILGA Patricia Curzi, ILGA

Facebook

Cet article a été signalé à la traduction. Cela signifie qu’un modérateur l’a lu et l’a considéré comme très intéressant et pertinent pour la communauté LGBTI tout entière. Lancez-vous et proposez une traduction dans d’autres langues !
marqués avec: homophobie / arrestations
Cameroun: Nouvelles arrestations d'homosexuels présumés

in CAMEROON, 29/08/2011

La ville de Yaoundé a une fois de plus fait l’actualité par une nouvelle arrestation des personnes soupçonnées d’être homosexuelles. Communiqué de presse de Alternatives Cameroun

L’association Alternatives Cameroun a été informée hier de l’arrestation de quatre camerounais pour délit d’homosexualité dans la ville de Yaoundé (Cameroun).

Joseph Magloire O (46 ans), Yvan Nicolas N (18 ans), Séraphin Sylvain Nt (34 ans) et Emma L T (17 ans) ont été interpellés au quartier Fouda à Yaoundé depuis le 10 Aout 2011. Ils ont été placés en garde à Vue à la gendarmerie du Lac de la ville de Yaoundé pendant trois semaines et ont été présentés devant le juge le vendredi 26 Aout 2011 pour le motif : Homosexualité et outrage à la pudeur sur mineur. Ils ont été mis en détention provisoire à la prison centrale de Yaounde
(Kondengui) par le juge d’instruction ce même vendredi 26 Aout 2011.

Alternatives-Cameroun une fois encore :

- Dénonce cette instrumentalisation de l’article 347 bis qui conduit à cette folie répressive des citoyens camerounais sur la base de leur orientation sexuelle réelle ou supposée ;

- Demandes à l’autorité pénitentiaire de la prison de Kondengui d’offrir à l’un des quatre présumés homosexuels des soins pour son infection à VIH et de trouver des conditions de détention idoines pour les mineurs ;

- Appelles une fois de plus le gouvernement camerounais à stopper ces arrestations sauvages basées sur l’orientation sexuelle réelle ou supposée des individus ;

- Demande enfin l’abrogation de l’article 347 Bis qui pénalise et condamne indument l’homosexualité au Cameroun.

 

Alternatives-Cameroun
Association Camerounaise pour la Défense des Droits de l’Homme
alternatives.cameroun@gmail.com
 

Bookmark and Share