Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Europe / Switzerland / Articles / Parler d’homosexualité en arabe? Trop risqué!
chargement de la carte…

Contributeurs

ILGA Yahia Zaidi, ILGA

Facebook

Parler d’homosexualité en arabe? Trop risqué!

in SWITZERLAND, 03/05/2010

Une campagne contre l’homophobie à destination de la communauté immigrée a été refusée par les transports publics bernois.

La campagne fait figure de première suisse: des affichettes rédigées en albanais, en turc, en tamoul, en serbo-croate ou en arabe interrogent les passagers des transports publics bernois en ces termes: «Mon fils est gay, pourquoi devrais-je l'aimer moins à cause de cela?» La campagne est signée de l'association LGBT bernoise HAB et coréalisée avec LOS, Pink Cross, Network et Amnesty International. Sauf que Bernmobil, qui exploite le réseau urbain de la Ville fédérale, a censuré la campagne. Le motif? «Nous n'accrochons pas dans nos véhicule des affiches que nous ne sommes pas en mesure de comprendre», explique une porte-parole de la régie à «20 minuten». Un prétexte qui ne fait guère illusion, «Ils ont peur des réactions agressives», constate le député UDC Thomas Fuchs. La HAB a pour sa part déploré le manque de courage de l'entreprise. Les affichettes devraient toutefois être placées dans les trains régionaux de la région.

Bookmark and Share