Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Afrique / Burundi / Articles / Des nouvelles initiatives pour la communauté LGBT au Burundi
chargement de la carte…

Facebook

Des nouvelles initiatives pour la communauté LGBT au Burundi

in BURUNDI, 21/02/2011

La criminalisation de l’homosexualité au Burundi en avril 2009 fut une grande régression pour le pays qui venait d’abolir la peine de mort en même temps. Néanmoins, les débats qui se sont suivi sur l’homosexualité ont permis le renforcement de la visibilité des LGBT, ce qui a contraint divers acteurs à prêter attention aux soucis et besoins de la communauté.

Depuis 2009, nombre d’initiatives ont été réalisées en faveurs de la communauté LGBT. Dans le domaine de lutte contre le VIH, quelques organisations telle Humure, qui est la plus ancienne organisation LGBT du Burundi au nom de ARDHO (Association pour le Respect des Droits des Homosexuels), L’ANSS (Association Nationale de Soutien aux Sidéen), L’ABS (Association Burundaise contre le Sida), le CNLS (Conseil National de Lutte contre le Sida), Heartland Alliance (organisation internationale américaine), ACORD, la Fondation Roi Baudouin de Belgique ou encore l’Onusida se sont engagées dans diverses activités pour promouvoir la prise en considération des Hommes ayant des relations Sexuelles avec les Hommes (HSH) dans les politiques de lutte contre le sida.

Humure avec le soutien de UHAI (ong kenyane) et Global Fund for Human Rights (ong américaine) a mis en place en 2009 un centre d’écoute et d’assistance aux LGBT. Centre qui avait aussi pour mission la distribution des gels lubrifiants et préservatifs aux HSH. Ceci fut un point de repère pour les LGBT.

L’ANSS en 2009 a mis en place un programme dédié HSH. Ce programme qui a pour but de faciliter l’accès à divers services de prévention et de prise en charge aux HSH. Il a permit à certains HSH de bénéficier d’une prise en charge gratuite.

En 2008, Heartland Alliance et Humure ont mené une étude socio comportementale auprès de 180 HSH dans la ville de Bujumbura. Cette activité a permit d’identifier les comportements sociaux et surtout sexuels qu’adoptent les HSH et ce, dans le but de mettre en place des actions visant à répondre aux lacunes observées.

Fin 2008, la Fondation Roi Baudouin de Belgique en partenariat avec Humure et ANSS ont réalisé une analyse situationelle sur la prévention et la prise en charge des HSH à Bujumbura. Une centaine des ongs de lutte contre le VIH furent visitées et un besoin pressant des organisations à mieux comprendre les pratiques HSH fut ressenti, quelques pistes sur la prévention et la prise en charge furent aussi identifiées après cette analyse.

ACORD en août 2010 a organisé un atelier avec ses partenaires dans la lutte contre le Sida sur les questions liées à la santé des LGBT à Bujumbura. Cette activité a permit pour la première fois aux professionnels des ongs de lutte contre le sida à acquérir certaines connaissances sur la sexualité des HSH.

ONUSIDA

Dans ses efforts d’apporter le soutien à la coordination des activités en faveurs des HSH, l’Onusida a organisé une réunion dans le but de mettre en place un cadre d’échange sur la santé des HSH au Burundi.

Le domaine des droits humains étant complexe, et au vu de la position du parti majoritaire de criminaliser à tout prix l’homosexualité, peu des actions on été menées.

Soulignons tout de même la sorti du rapport de Human Rights Watch en juillet 2009 intitulé ‘Burundi : les gays et lesbiennes font face à une persécution croissante’[1] Ce rapport décrit le vécu quotidien des LGBT au Burundi. Ce rapport traduit les inquiétudes, les peurs, les souffrances dont sont victimes les LGBT dans la société burundaise, mais aussi leurs attentes et aspirations et leurs rêves.

En mai 2010, le Mouvement pour les Libertés Individuelles, MOLI en sigle, produit un rapport dans le cadre de l’International Day Against Homophobia (IDAHO) sur ‘Les religions et l’homophobie au Burundi’[2]. Ce rapport est une description de la chronologie de la pénalisation de l’homosexualité au Burundi. Il décrit aussi différents facteurs qui ont mené à la criminalisation de l’homosexualité, et insiste beaucoup sur le rôle des religieux dans ce processus.

 

Des nouveaux engagements et initiatives encourageant….

Union européenne

L’Appui de la Délégation de l’Union Européenne au Burundi

En décembre 2010, la Délégation de l’Union Européenne au Burundi accorde un financement de près de 300 000 euros pour un projet LGBT présenté par Heartland Alliance en partenariat avec les organisations Humure et MOLI.

Projet répondant à l’appel à proposition lancé par la Délégation dans le cadre de soutien aux actions contre les violences sexuelles et contre les discriminations sur base d’orientation sexuelle ou identité de genre, ce projet a le mérite d’engager pour la première fois au Burundi un grand bailleur et une grande enveloppe pour les activités envers les LGBT.

Le projet dénommé ‘Human Rights Protections for Sexual Minorities’ a pour but de promouvoir les droits des minorités sexuelles au Burundi.

Comme objectif, il vise à renforcer les capacités de gestion des organisations Humure et MOLI. Des activités de formation sur les questions de gestion administrative et financière des programmes sont envisagées pour les staffs de Humure et MOLI. Chaque organisation bénéficiera d’une subvention de 10 000 euros pour le renforcement de leur fonctionnement.

Le deuxième objectif du projet est l’assistance d’urgence aux LGBT du Burundi. Il s’agit de l’ouverture d’un centre LGBT à Bujumbura. Centre avec un service d’abri d’urgence (refuge) pour les LGBT chassé de leur famille ou dans de situations de précarité, un service d’assistance médicale (premiers soins et centre de dépistage volontaire), un service d’accompagnement psychosocial.

Enfin le troisième objectif est la sensibilisation des différents groupes sur les droits des LGBT. Cet objectif vise tout d’abord à renforcer la documentation des cas des violences/discriminations faites sur base d’orientation sexuelle ou identité de genre. Il permet ainsi de mener le plaidoyer en faveur des LGBT avec des témoignages concrets des vécus des LGBT au Burundi. Il serait aussi l’occasion d’organiser des rencontres trimestrielles entre différentes parties (Communauté LGBT, société civile, autorités publiques et partenaires au développement du Burundi). Le But de cette initiative est de créer un cadre d’échange national qui pourra faire avancer significativement les droits des minorités sexuelles au Burundi.

 

Heartland Alliance et MOLI dans le renforcement des capacités des acteurs dans la lutte contre le Sida

Le bureau de Heartland Alliance dans les Grands Lacs a bénéficié en décembre 2010 un financement de Chicago Aids Foundation pour la mise en place d’un programme visant à améliorer les connaissances des staffs des organisations de lutte contre le Sida. Ce programme exécuté par MOLI permet le renforcement de 7 organisations sur les pratiques de HSH (Hommes ayant des rapports Sexuels avec les Hommes), il permet aussi la mobilisation communautaire dans 6 provinces du Burundi et la ville d’Uvira (Sud Kivu, RD Congo).

 

L’engagement de la Fondation Roi Baudouin de Belgique

Suite à l’analyse situation de 2008, la Fondation Roi Baudouin vient de mettre en place un ‘Fond d’Appui’ de 80 000 euros sur deux ans. Deux organisations locales vont coordonner ce Fond. La Plate forme de lutte contre le Sida Remua va coordonner l’aspect technique des activités qui seront proposées et ACORD l’aspect financier.

 

Et la mobilisation continue!

 

Bookmark and Share