Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Afrique / Kenya / Articles / Kenya: les homosexuels «méritent d'être arrêtés», selon le Premier ministre
chargement de la carte…

Facebook

marqués avec: politique / kenya / homophobie / répression
Raila Odinga
Kenya: les homosexuels «méritent d'être arrêtés», selon le Premier ministre

in KENYA, 12/01/2010

Le Premier ministre kenyan a lancé des propos très inquiétants, hier, appelant à arrêter les homosexuels, hommes ou femmes, saisis sur le fait. Barack Obama, dont il affirme être un «cousin», aura-t-il le courage de dénoncer ces propos?


«Ce type de comportement ne sera pas toléré dans ce pays. Les hommes et les femmes qui seront découverts s'adonnant à ce type d'actes méritent d'être arrêtés et ils le seront», a lancé le Premier ministre kényan Raila Odinga au sujet des homosexuels, lors d'un rassemblement hier dans le bidonville de Kibera à Nairobi.

«Tout homme trouvé en pleine activité sexuelle avec un autre homme doit être arrêté. De même, des femmes qui s'adonnent à des activités sexuelles (avec des femmes) seront arrêtées», a déclaré M. Odinga pendant ce rassemblement, suscitant rires et acclamations de la foule. De plus, un recensement réalisé en août mettait en relief que la population kényane était également répartie entre hommes et femmes: par conséquent, il «n'y a pas de besoin» pour l'homosexualité, selon le Premier ministre, qui est aussi membre du parlement.

Un «cousin» de Barack Obama
Ces propos particulièrement inquiétants interviennent alors que le Kenya vient d'adopter une nouvelle constitution en août dernier. Des opposants au Premier ministre et au Président ont soulevé qu'elle contenait des articles laissant penser que les mariages homosexuels et l'avortement seraient tolérés, mais M. Odinga a qualifié cette interprétation de «mensonges de dirigeants pour semer la confusion chez des Kényans pour qu'ils rejettent la nouvelle Constitution, mais celle-ci est très claire sur le sujet. Il n'est écrit nul part que le mariage homosexuel est légal au Kenya», a-t-il dit.

Pour la petite histoire, Raila Odinga avait reçu le soutien en 2006 de Barack Obama, lorsque celui-ci avait effectué une visite au Kenya, pays dont est originaire une partie de la famille de celui qui allait devenir Président des Etats-Unis. Odinga prétend même être «un cousin» d'Obama. Et, lorsque l'Ouganda voisin a avancé le projet d'instaurer la peine de mort pour les homosexuels, Barack Obama avait qualifié le projet d'«odieux». Saura-t-il à nouveau prendre la parole pour dénoncer le sinistre projet de son «cousin»?
 

Bookmark and Share