Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Secrétariat Femmes / United Kingdom / Articles / L'égalité des sexes contribue à la croissance économique
chargement de la carte…

Contributeurs

anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)

Facebook

L'égalité des sexes contribue à la croissance économique

in UNITED KINGDOM, 26/10/2009

L'accès équitable des femmes aux ressources économiques et financières a des effets positifs sur le développement d'un pays et pourrait aider plusieurs nations à sortir de la crise économique, selon un nouveau rapport de l'ONU.

Source: ONU

Le rapport, qui a pour thème « L'accès des femmes aux ressources économiques et financières », affirme que l'accès des femmes à ces ressources a un effet multiplicateur sur la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, tels que l'élimination de la pauvreté, le bien être des enfants et la croissance économique.

« L'égalité des sexes contribue à la croissance économique », a noté Naila Kabeer, de l'Institut pour les études sur le développement du Royaume-Uni, lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU à New York lundi. « Quand les femmes ont un accès égal aux ressources, elles sont plus a même d'être productives et de réinvestir ces ressources dans le bien être des prochaines générations ».

Selon Mme Kabeer, les femmes devraient avoir accès à toutes les formes de crédits commerciaux et d'épargne, ainsi qu'aux services technologiques qui leur faciliteraient l'usage de ces ressources.

Selon l'étude, malgré une participation plus accrue des femmes dans le marché du travail, elles sont sur-représentées dans l'économie informelle, où les emplois sont souvent précaires, sous payés, et non protégés par des normes officielles.

De plus, les salaires des femmes sont inférieurs de 16% à ceux des hommes, et leur part de travaux non rémunérés, tels que prendre soin des enfants, demeure proportionnellement bien supérieure à celle des hommes.

Selon James Heintz, de l'Institut de recherche d'économie politique de l'Université du Massachusetts, les femmes restent largement sous-représentées au niveau des postes à responsabilité des grandes entreprises, ainsi qu'au sein des parlements et des instances de prise de décisions des pays, aussi bien dans les pays en développement que dans les pays développés.

Le rapport développe tous ces points en se basant sur la réalité de l'économie mondiale et propose une série de recommandations concrètes à prendre en considération pour réduire les inégalités entre hommes et femmes dans ces domaines.


Licence de l'article: Copyright - Titulaire de la licence de l'article: ONU

Bookmark and Share