Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site

FR

Accueil / Europe / United Kingdom / Articles / Rassemblement géant contre les agressions homophobes à Londres
chargement de la carte…

Contributeurs

anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)

Facebook

Rassemblement géant contre les agressions homophobes à Londres

in UNITED KINGDOM, 11/11/2009

A la suite du meurtre d'un sexagénaire gay dans les rues de Londres, un grand rassemblement était organisé ce week-end, avec ce message: «Non à la haine».

Source: tetu.com


Des milliers de personnes se sont rassemblées à Trafalgar Square, le 30 octobre, lors d'une veille de protestation contre la hausse récentes des agressions homophobes au Royaume-Uni, et plus spécifiquement le meurtre récent d'un gay de 62 ans, Ian Baynham, et l'agression d'un policier gay en formation à Liverpool mi-octobre.

Ian Baynham avait été violemment frappé, le 25 septembre, alors qu'il marchait près de l'exposition sur les Gay Icons à la National Gallery. Blessé à la tête, il est décédé à l'hôpital. Un homme de 30 ans qui l'accompagnait a été lui aussi blessé, moins gravement. La police avait alors été critiquée pour ne pas avoir réussi à élucider l'affaire (lire notre article).

«No To Hate»


Vendredi soir, la plupart des discours ont rendu hommage à Ian Baynham. Les intervenants ont raconté l'histoire d'un homme qui avait grandi à une époque où les gays et les lesbiennes ne parlaient pas de leur sexualité. Ils ont évoqué son esprit, son intelligence et sa détermination à ne pas rester stoïque face aux insultes homophobes – c'est après avoir été insulté par deux femmes, le 25 septembre, et leur avoir répondu, que celles-ci, accompagnées d'un homme, s'en sont prises à lui. Les orateurs ont aussi évoqué ses amis, son petit ami avec lequel il était resté vingt ans, ses bonnes manières et ses valeurs morales. Sa sœur, dans un message lu sur la scène, a écrit combien il était «tragique que sa vie se soit achevée dans les rues d'une ville qu'il aimait tellement».

A 21 heures, deux minutes de silences ont été observées, tandis que brûlaient des centaines de bougies épelant les mots «No To Hate». Des discours ont été prononcés, chacun incitant les victimes d'agression homophobe à ne pas hésiter à contacter la police.

Quelques vidéos des discours et de la soirée de veille contre l'homophobie:

http://www.youtube.com/watch?v=2je-T-4vHVM&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=XmRBXAFSIHc&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=yLAQckswY58&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=3YW431OpPYg&feature=player_embedded

Bookmark and Share