Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Europe / Croatia / Articles / Déclaration d’ONG – Questions liées aux personnes
chargement de la carte…

Contributeurs

anonymous contributorÉcrit anonymement. (Anglais)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Espagnol)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Portugais)

Facebook

marqués avec: nations unies
Déclaration d’ONG – Questions liées aux personnes

in CROATIA, 15/04/2004

Nous appelons tous les pays à traiter les problèmes concernant le refus de liberté d’expression de l’identité de genre et d’expression du genre.

Déclaration de Jelena Postic’ à la commission des droits de l’homme des Nations unies, Genève 2004.

Point 11.e : droits civils et politiques. – Liberté d’expression.

Mon nom est Jelena Postic’, je viens de Croatie. Je représente MADRE.

Membres distingués de ma Commission des droits de l’homme,

Le pacte international sur les droits civils et politiques a établi le droit à la liberté d’expression.

Nous aimerions attirer l’attention sur la question de la liberté d’expression, en lien avec l’identité de genre et l’expression de genre.

Bien que des tentatives soient faites pour promouvoir l’égalité de genre entre hommes et femmes, la liberté d’expression du genre est déniée quotidiennement. Les gens qui expriment leur genre, de façons différentes de ce qu’on considère comme les normes de genres appropriées aux hommes et aux femmes, souffrent de discrimination ouverte et de crimes de haine partout dans le monde. Le concept d’égalité de genre devrait être compris comme englobant l’identité de genre et l’expression de genre.

L’identité de genre est conçue comme la concept individuelle du genre par soi-même, et n’est pas forcément dépendante du sexe qu’on s’est vu assigner à la naissance. L’identité de genre concerne chaque être humain et n’est pas simplement un concept binaire : soit mâle, soit femelle. La liberté d’expression de l’identité de genre devrait inclure le droit à l’ambiguïté de genre et à la contradiction de genre.

L’expression de genre peut être considérée comme la façon dont chacun s’exprime dans sa présentation extérieure et/ou son apparence au travers de son comportement, ses vêtements, sa coupe de cheveux, sa voix, ses caractéristiques corporelles et d’autres signes extérieurs.

On doit noter que l’identité de genre et l’expression de genre concernent chaque individu. La liberté de genre, le droit de chaque individu à exprimer leur genre dans quelque façon qu’il choisisse, féminine, androgyne, masculine, ou tout autre point du spectre intermédiaire, devrait être respectée et plus, appréciée comme un élément de la diversité de la famille humaine et comprise comme partie intégrante des perceptions que de nombreux êtres humains ont individuellement d’eux-mêmes.

La liberté de l’expression de genre est limitée par les normes de genre qui existent dans chaque société et nous limitent tous. La variation dans l’expression de genre est punie sévèrement à divers niveaux. Les exemples des discriminations dont les gens souffrent vont de la perte de leur emploi par les femmes qui refusent de porter du maquillage comme on le leur demande, des garçons subissant les sarcasmes quand ils refusent de faire du sport, aux hommes perçus comme trop féminins et souffrant de discrimination dans le travail. La perception sur la base de l’identité de genre et l’expression de genre peut conduire des sévices graves : arrestations arbitraires, exécutions extrajudiciaires, meurtres, viols, tortures et disparition.

La violence à l’encontre des personnes qui transgressent les barrières de genre ou remettent en cause les conceptions prédominantes des rôles de genre ont été traités par le Rapporteur spécial sur la torture (1), qui a montré que ces personnes sont soumises, en guise de sanction, à des violence de nature sexuelle telles que le viol ou l’agression sexuelle.

Le préjugé officiel contre les personnes qui enfreignent les rôles de genre signifie que les crimes contre ces personnes demeurent impunis.

Nous appelons tous les pays à traiter les problèmes concernant le refus de liberté d’expression de l’identité de genre et d’expression du genre. Nous appelons les gouvernements à reconnaître et remédier aux violations des droits de l’homme sur la base de l’identité de genre et de l’expression de genre.

Merci.


Bookmark and Share