Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Articles (WORLD) / L'équipe ILGA à Genève
chargement de la carte…

Contributeurs

anonymous contributorÉcrit anonymement. (Anglais)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Espagnol)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Portugais)

Facebook

marqués avec: politique
L'équipe ILGA à Genève

in WORLD, 15/06/2004

Carlos Sanchez

Carlos Sanchez participe à la lutte sociale depuis l’école primaire, en prenant part à la revendication populaire généralisée qui a surgi après l’élection de Salvador Allende à la présidence du Chili en 1970. Il a connu l’époque du putsch militaire, alors qu’il était étudiant à l’école des arts de l’université technique d’État.

Dès 1977, il s’autoproclame activiste et leadeur des étudiants. Militant au MIR depuis 1978, il est expulsé de l’université de Santiago en 1981. La même année, il rejoint le comité de défense des droits humains (CODEPU).

En 1983, il adhère au mouvement populaire démocratique, qui a fédéré la lutte sociale des partis de gauche contre la dictature.

En 1991, Carlos Sanchez quitte ce mouvement, et se consacre essentiellement aux affaires sociales et rejoint les rassemblements homosexuels. En 1994, il intègre le mouvement gay : c’est l’unification de deux de ses organisations dans le mouvement unifié des minorités sexuelles. Avec ses associés, il y promeut la participation de ces minorités dans le développement de la politique de prévention du VIH/sida, et dans d’autres secteurs touchés par les discriminations, et crée à cet effet des réseaux qui se battent pour une loi et une culture antidiscriminatoires.

Fin 2000, il participe à une conférence à Rio de Janeiro, à laquelle plus de cent-cinquante groupes de l’ILGA ont participé. Il y est alors élu secrétaire régional pour l’Amérique latine et les Caraïbes. Début 2001, il adhère au comité de gauche pour la diversité sexuelle. À la suite de cela, il est candidat au Parlement pour la commune de Santiago en tant que membre du parti communiste du Chili.

En 2002, il participe au forum social mondial à Porto Allegre (Brésil), et publie « Los de afuera a la luz, ensayo sobre politica y homosexualidad » essai à propos de politique et d’homosexualité.

Carlos Sanchez préside l’union nationale des ouvriers Luis Gauthier.
Bookmark and Share