Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Articles (WORLD) / L'équipe ILGA à Genève
chargement de la carte…

Contributeurs

anonymous contributorÉcrit anonymement. (Anglais)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Espagnol)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Portugais)

Facebook

marqués avec: politique
L'équipe ILGA à Genève

in WORLD, 06/04/2004

Yves de Matteis

Yves est professeur de langues et habite Genève (la partie francophone de la Suisse). Après avoir défendu les droits LGBT durant 15 ans, et tout particulièrement le droit au partenariat, il est actif dans plusieurs autres fronts tels que les personnes handicapées, le lutte contre le racisme, les sans papiers, etc. Il est aussi très actif au niveau politique. Il est responsable de la partie politique de la Pride04, membre du Comité du Parti des Verts et représente aussi le Conseil de Fondation de l’Opéra de Genève.

La Suisse en bref

En 1836 un livre fut publié sur “L’amour entre hommes chez les grecs”. Dans les années ’30 quelques magazines et mouvements font leur apparition. Entre autres « Der Kreis » (Le cercle). Le Docteur Magnus Hirschfeld, un des apôtres de la sexologie moderne trouva refuge en Suisse pendant la montée en puissance des Nazis (1932-1933). La Suisse dépénalisa l’homosexualité en 1942, et en 1992 elle à égalisé les âges de consentement sexuel de toutes les tendances. Depuis l’an 2000, la Constitution suisse interdit toute forme de discrimination basée sur le style de vie qui inclut les lesbiens et les homosexuels, et par analogie, les bisexuels et transgenres. La première loi sur le partenariat en Suisse a été appliquée à Genève en 2001, suivie de Zürich et Neuchâtel. Une loi nationale sur le partenariat est prévue pour 2004-2005

Association 360°: prôner l’ouverture

Fondée en 1998 à Genève, l’association 360°, réunit tous ceux qui ont eu du plaisir à participer à la Gay Pride en 1997. Cette association regroupe lesbiennes, homosexuels, bisexuels et transgenres, et aussi hétérosexuels. Celle-ci est la raison du nom 360°, qui représente le degré maximum d’ouverture. Cette association tourne autour de trois axes principaux : 1) le magazine 360°- une publication mensuelles disponible dans tous les lieux LGBT, kiosques et par abonnement, 2) 360° Fever – organisation de soirées et évènements et 3) Espace 360° - pôle social qui compte entre autres des permanences psychologique et légale pour une demi douzaine de groupes spécialisés. Durant la Commission des Droits de l’Homme, les bureaux de l’association ont été mis à disposition pour les délégués.

Le travail d'Yves sur la Résolution brésilienne à l’ONU

Pendant la dernière session de la Commission sur les Droits de l'Homme, Yves était responsable de trouver des accueils pour les délégués venant à la Conférence à la demande de l'ILGA. Il a apporté un important soutien logistique. Avec d’autres délégués il a participé à plusieurs conférences et échangé des points de vue avec Mike Smith et des diplomates de GRULAC. Il a défendu l’inclusion par le gouvernement suisse de la clause des transgenres dans la résolution brésilienne, malheureusement sans succès. Une année auparavant Yves, habitant à Genève, à été témoin de l'introduction par le Brésil de la résolution sur l'orientation sexuelle.

Traduction : Damien Brocher
Bookmark and Share