Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Amérique Latine Et Caraïbes / Mexico / Articles / L'équipe ILGA à Genève
chargement de la carte…

Contributeurs

anonymous contributorÉcrit anonymement. (Anglais)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Espagnol)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Portugais)

Facebook

marqués avec: nations unies
L'équipe ILGA à Genève

in MEXICO, 15/06/2004

Gloria Careaga-Perez

Gloria Careaga-Perez est psychologue sociale et féministe. Depuis 1979, elle enseigne à la faculté de Psychologie de l’Université Autonome Nationale du Mexique (UNAM) et est co-coordinatrice au sein d’El closet de Sor Juana. Ces dernières années, elle a concentré son travail sur les sujets liés au genre. Elle a introduit le champ des études sur la diversité sexuelle à l’université en 1998.

El Closet de Sor Juana est l’un des plus anciens groupes lesbiens au mexique. Il a commencé à travailler sur les droits humains pour les femmes aux orientations sexuelles différentes à partir de 1992. Il propose un lieu de réunion et de contact sur, offrant aide, information et d’autres services, tels de la documentation écrite, vidéo et du matériel de recherche pour les étudiants et professionnels intéressés par la compréhension des problèmes liés à la diversité sexuelle. Le but principal de l’organisation est la responsibilisation des femmes à travers la compréhension d’elles-même et de leur rôle dans la société. L’organisation se définit comme faisant partie des mouvements féministes et lesbiens, et a établi des liens avec de nombreuses organisations se battant pour les droits de l’Homme.

Au Mexique, l’orientation sexuelle n’est pas criminalisée. Depuis 2002, la constitution inclut un article contre toutes les formes de discrimination, incluant les préférences sexuelles en relation avec les orientations sexuelles. Aujourd’hui, le gouvernement travaille sérieusement avec les ONG sur la définition d’un cadre légal pour la mise en pratique de ce principe dans les textes de loi spécifiques. Même lorsqu’il n’y a pas de justification légale pour la persécution ou la sanction des pratiques sexuelles, les croyances et pratiques homophobes font partie intégrante de la forte culture machiste du Mexique, reflétées principalement dans les programmes de divertissement des media et dans les pratiques de tous les jours.

Toutefois, le mouvement LGBT a une longue histoire. En terme d’activités s’adressant au public, on notera qu’il existe une marche annuelle depuis 1979 et un festival LGBT depuis plus de 15 ans, qui ont contribué à la visibilité et au travail LGBT. Le nombre d’organisations LBGT croît et d’autres villes dans le pays célèbrent désormais des marches et des activités publiques.

A Genève, j’ai participé au panel LBGT dans la réunion du groupe Amérique Latine et Caraïbes et ai assisté à une réunion avec le responsable de la délégation brésilienne.

L’année dernière, les membres de El Closet de Sor Juana ont participé aux réunions locales et régionales lors des discussions du contenu et de la stratégie à adopter autour de la résolution Brésilienne. Les principales actions menées ont été la distribution d’information et des actions de coordination au sein de la région Amérique Latine et Caraïbes (LAC), le maintien des contacts par e-mail avec les gouvernements des pays de la région LAC, et des contacts personnels avec les représentants Mexicains. Pendant la session, j’ai établi des contacts avec la délégation mexicaine et ai suivi la discussion en réunion plénière.

Traduction : Eric Le Parc
Bookmark and Share