Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
Accueil / Europe / Lithuania / Articles / 11e conférence annuelle d’ILGA-Europe
chargement de la carte…

Contributeurs

anonymous contributorÉcrit anonymement. (Anglais)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Espagnol)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Portugais)

Facebook

marqués avec: documents
Vladimiras Simonko, président de LGL, Ligue Gay de Lituanie et co-organisateur de la conférence
11e conférence annuelle d’ILGA-Europe

in LITHUANIA, 14/11/2007

Les délégués d’ILGA-Europe en conférence annuelle rencontrent de l’opposition et subissent la discrimination à Vilnius

... mais restent unis et déterminés à travailler ensemble pour une Europe de l’égalité et du respect

Du 25 au 28 octobre 2007, près de 200 délégués de toute l’Europe se sont rassemblés dans la capitale lituanienne pour la 11e conférence annuelle d’ILGA-Europe. Alors que le maire de Vilnius a refusé que soient hissés des drapeaux arc-en-ciel à l’occasion de la conférence, et qu’une manifestation contre la conférence a eu lieu, les délégués sont déterminés à combattre les préjugés, la discrimination et l’injustice.

Durant 5 sessions plénières, 2 panels de discussion, 21 ateliers de travail et une série d’autres groupes, les délégués ont eu l’occasion d’écouter de célèbres experts nationaux, européens ou internationaux, et d’échanger avec eux. Le programme de la conférence de cette année couvrait de nombreux domaines et une large gamme de questions, allant du travail à l’ONU et au niveau européen aux défis lancés par le développement de nouvelles organisations dans le cadre de l’évolution des groupes LGBT. Le programme avait été préparé de façon à assurer que chaque délégué n’ait pas seulement la possibilité d’écouter ceux qui parlaient, mais puisse participer activement à toutes les discussions. Comme d’habitude, la conférence comptait des ateliers de formation pratique, sur le développement de stratégies de défense juridique et sur l’utilisation de supports vidéos dans le suivi des manquements aux droits humains.

La conférence annuelle d’ILGA-Europe constitue sa grande réunion annuelle, et les délégués ont approuvé le plan stratégique 2008-2011 ; ils ont aussi élu un nouveau directoire pour l’année 2007-2008 :

1. Pierre Serne (France)
2. Renato Sabbadini (Italie)
3. Lisette Kampus (Estonie)
4. Ruth Baldacchino (Malte)
5. Chrsitine Le Doare (France)
6. Martin Christensen (Danemark)
7. Deborah Lambillotte (Belgique)
8. Linda Freimane (Lettonie)
9. Tomasz Szypula (Pologne)
10. Natasa Sukic (Slovénie)

Les membres remplaçants élus sont :
• Paata Sabelashvili (Géorgie)
• Irmeli Krans (Suède)

Ruth Baldacchino (Malte) et Janfrans van der Eerden (Pays-Bas) ont été élus représentants européens auprès du directoire de l’ILGA.

La conférence a aussi voté pour le lieu qui accueillera la conférence annuelle en 2009 : ce sera à Malte.

Patricia Prendiville, directrice exécutive d’ILGA-Europe, a déclaré :

« Cette conférence a vraiment eu du succès, et a été très positive. Nous avons eu de très bons intervenants, qui venaient de diverses institutions, nationales, européennes et internationales. Les représentants de l’UE nous ont fait part d’une excellente nouvelle : la Commission européenne a inclus dans son plan d’action législative pour l’an prochain un projet de directive qui abordera la question de la hiérarchie des lois antidiscriminations dans l’UE, et qui introduire l’interdiction de la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle dans d’autres domaines que celui de l’emploi. Plusieurs fonctionnaires nationaux nous ont donné des nouvelles de leur travail et de leur engagement pour l’égalité et le respect des droits humains pour les LGBT. Nous avons aussi organisé le lancement des principes de Yogyakarta, un document international révolutionnaire qui donne à la question des droits humains des LGBT une nouvelle perspective et un nouvel élan à un niveau universel.

« Au même moment, nous avons aussi appris qu’obtenir de nouvelles garanties de protection de la part de l’UE ne sera pas facile, et l’on ne peut pas considérer ce que promet la Commission comme étant acquis. Et, pour la première fois, nous avons été directement confrontés à la laide réalité de la haine et de la violence. L’explosion, la première nuit de la conférence, d’une bombe fumigène dans un club situé à côté du lieu où se tenait la conférence et que fréquentaient de nombreux délégués, l’interdiction du caractère public de l’évènement par le maire de Vilnius et la manifestation contre la conférence ont rappelé que la haine, la violence et les préjugés sont toujours bien vivants en Europe. Cet évènement a aussi été largement couvert par les médias en Lituanie et dans toute l’Europe. Heureusement, aucun délégué n’a été blessé, et nous pensons que l’attaque à la bombe ne visait pas la conférence et les délégués. Cependant, des actes aussi sauvages et dangereux, qui sont à ajouter à un mépris ouvert des droits humains fondamentaux que sont la liberté d’expression et de réunion par le maire de Vilnius, ne font que nous rendre plus déterminés à travailler avec une détermination encore plus grande pour une Europe de l’égalité, une Europe du respect, et une Europe du bonheur pour chacun. »

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Juris Lavrikovs : +32 496 708 375

Informations pour les rédacteurs :
ILGA-Europe est la section régionale européenne de l’ILGA (International Lesbian and Gay Association), et travaille pour l’égalité et le respect des droits humains pour les lesbiennes, les gays, les personnes bisexuelles et transgenres en Europe.

La conférence annuelle a été accueillie par la Ligue gay de Lituanie.

Pour obtenir toutes les informations, les mises à jour quotidiennes, les rapports et les images de la conférence, reportez-vous à cette page.

Traduction: Romain Muller
Bookmark and Share