Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
EN
FR

Accueil / Asie / China / Articles / Le premier mariage gay de Beijing déclenche une tempête sur le Web
chargement de la carte…

Contributeurs

ILGA Stephen Barris, ILGA
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)

Facebook

Veuillez noter que ceci est une traduction, et qu’il peut donc y avoir de légères différences. Améliorer cette traduction
Le premier mariage gay de Beijing déclenche une tempête sur le Web

in CHINA, 22/03/2011

Le premier mariage gay de Beijing entre deux hommes a eu lieu ce Samedi, au coeur d'une tempête de controverses sur les unions du même sexe, rapporte le Beijing Time. Da Wen et Xiao Qiang (les noms ont été modifiés) ont tenu une une cérémonie de mariage "relativement ouverte", composée d'une cinquantaine d'amis, suite à leur rencontre, il y a trois ans, sur un site web communautaire gay.

"Nous voulons seulement une vie stable, comme celle des couples normaux, que le mariage ait lieu ou non," a déclaré Xiao Qiang. "La société est plus ouverte qu'avant, ce qui nous a donné le courage de nous montrer publiquement" a rajouté Da Wen.

Le couple a présenté des certificats de mariage similaires à ceux délivrés par le Ministre des Affaires Civiles, mais ceux-ci sont probablement faux, le mariage gay n'ayant pas de reconnaissance légale en Chine. Il s'agit vraisemblablement du premier mariage entre deux deux hommes ayant eu lieu à Beijing. Un couple de lesbiennes avait précédemment tenu une cérémonie dans la province de Guangdong, située dans le sud de la Chine.

Le mariage a eu lieu sous la présence d'un maître de cérémonie, Xiao Dong, qui travaille à la Beijing Rainbow Volunteer Station pour la prévention du HIV/SIDA. "Leur mariage est un geste remarquable pour la communauté homosexuelle, car une relation stable aide à réduire les chances d'être infecté par le virus du SIDA." a déclaré Xiao.

Les statistiques d'un rapport établit par le département de la santé de Beijing en 2010 montrent que parmi les 1233 nouvelles infections enregistrées l'année dernière à Beijing, le ratio homme / femme était de 7.62 pour 1, avec 60% de nouvelles infections contractées dans le cadre de relations homosexuelles masculines. "Ils établissent un modèle pour les couples gay, pour les encourager à avoir une relation stable, ce qui non seulement leur est profitable, mais l'est aussi pour la société dans son ensemble." a ajouté Xiao. -- CHINA DAILY/ANN

Bookmark and Share