Home, Asia, Europe, North America, Latin America and Caribbean, Oceania, Nouvelles, Carte du site
EN
FR
ES
Accueil / Belgium / Articles / ILGA - UNE ANNEE A LA LOUPE
chargement de la carte…

Contributeurs

anonymous contributorÉcrit anonymement. (Anglais)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Français)
anonymous contributorÉcrit anonymement. (Espagnol)

Facebook

marqués avec: politique
Des participants de la conférence ILGA-LAC défilent dans la rue
ILGA - UNE ANNEE A LA LOUPE

in BELGIUM, 25/11/2004

Comment vous nous avez aidé cette année et comment continuer à le faire

Chers membres et amis,

Déjà fin 2004 ! Nous voudrions vous faire partager quelques nouvelles sur les projets entrepris cette année, qui a été pour nous, une des plus actives pour l’ILGA depuis les années 1990.

2004 a été une année passionnante pour le mouvement LGBT du monde entier. Comme nous vous en avions averti, le Brésil a présenté une résolution à la commission des droits humains (UNCHR) des Nations unies, affirmant que la diversité sexuelle fait partie intégrante des droits humains et des libertés fondamentales. Afin de soutenir le texte, l’ILGA a conduit un groupe de militants venant des quatre coins de la planète pour témoigner devant la commission. Avec l’appui d’autres organisations alliées œuvrant pour les droits humains, nous avons obtenu que la discussion à propos de la résolution soit reportée d’une année. Bien que cela puisse ne pas sembler être une victoire, cela en constitue bien une, car la violente opposition des pays musulmans et du Vatican aurait sans doute amené au rejet de la résolution, si elle avait été votée cette année.

Et pendant que nous faisions tout cela, nous n’avons jamais oublié l’autre principal objectif de l’ILGA, à savoir la solidarité internationale. Notre troisième conférence régionale d’Amérique latine et Caraïbes (LAC) a rencontré un succès inouï. Des militants de la région tout entière, qui s’étend du Rio Grande à la frontière américaine avec le Mexique à la Terre du Feu au Chili, étaient présents. Ils sont venus ensemble pour faire entendre leur voix dans toute l’Amérique latine. Cette année, l’ILGA a mis des fonds à la disposition de certains militants, en particulier les femmes et les transgenres, pour aider ces groupes particulièrement vulnérables à faire respecter leurs droits dans une culture traditionnellement patriarcale. À la suite de cette conférence, les membres de la région LAC ont décidé d’ouvrir un bureau régional de l’ILGA à Mexico et ont complété leurs statuts de telle sorte que les personnes transgenres soient officiellement et explicitement représentées.

Heureusement pour l’ILGA, ces actions ne sont pas passées inaperçues. En septembre de cette année, le co-secrétaire général de l’ILGA, Kursad Kahramanoglu, a été invité par le ministère allemand des Affaires étrangères pour un exposé sur les questions LGBT devant ses ambassadeurs, à l’occasion de leur réunion annuelle à Berlin. Kursad a profité de cette occasion pour faire part aux ambassadeurs des luttes et des problèmes auxquels doivent faire face les personnes LGBT dans les pays en voie de développement, et pour leur faire comprendre quelle différence peuvent faire des efforts diplomatiques engagés et censés dans les décisions prises dans ces pays. La réunion a aussi été une excellente occasion de renforcer le dialogue déjà engagé entre l’ILGA et le gouvernement allemand, que nous souhaitons naturellement maintenir à l’avenir.

Enfin, last but not least, ILGA-Europe détient un autre succès, celui de sa conférence régionale à Budapest, en Hongrie. La conférence de cette année a été marquée par la forte participation des membres des nouveaux pays de l’Union européenne, en particulier de l’ex-République de Yougoslavie. Le titre de la conférence, Comingout à l’UE, faisait écho à l’entrée dans l’Union, cette année, de dix nouveaux pays de l’Europe centrale et orientale, aussi bien qu’au succès d’ILGA-Europe dans son lobbying envers les institutions européennes.

Tout cela a été rendu possible par notre grand réseau, constitué de nombreux membres. Notre travail est impossible sans leur engagement. Cependant, notre travail dépend aussi de notre situation financière, et les cotisations des membres constituent une part importante de notre budget. Aussi, nous voudrions profiter de l’occasion pour vous inviter à vérifier si votre groupe s’est déjà acquitté de sa cotisation annuelle. Avoir de tels revenus financiers, réguliers, est indispensable pour que l’ILGA soit capable de poursuivre ses activités. Nous avons besoin de votre soutien maintenant autant que nous en avions besoin par le passé, et nous espérons pouvoir compter sur vous. S’il apparait que votre groupe n’a pas encore payé sa cotisation pour 2004, nous vous saurions gré de bien vouloir suivre les instructions ci-dessous.

N’hésitez pas à me contacter pour toute question que vous auriez. Vous pouvez m’écrire aussi bien en anglais qu’en espagnol.

Recevez, chers membres, mes meilleures salutations et tous mes remerciements.

Andrew Pilgrim
Membership and Administrative Officer




Pour le paiement des cotisations :

Nous apprécions les paiements en ligne, par carte de crédit : il vous suffit de CLIQUER ICI puis de suivre les instructions. Vous pouvez vous servir notamment des cartes Visa et Mastercard.

Cela dit, s’il vous est impossible d’effectuer un paiement par carte de crédit, vous pouvez procéder à un virement sur l’un de nos comptes à la FORTIS Banque. Virez le montant sur le compte BE19 0012 0870 8512 (pour un paiement en euros) ou sur le compte BE20 0054 3509 0256 (pour un paiement dans une autre monnaie). Le BIC (adresse SWIFT) de notre banque est « GEBABEBB » et son adresse postale est : FORTIS Banque, Agence Barrière, Avenue Paul De Jaer 2, 1060 St-Gilles, Belgique.

Si vous ne pouvez pas payer en ligne ni par virement, vous pouvez encore nous envoyer un chèque, bien que ce soit la méthode que nous vous prions d’utiliser en dernier recours, à cause des frais qu’elle nous engendre :

ILGA
Kolenmarkt 81
1000 Bruxelles
Belgique

Le montant des cotisations pour les membres individuels sont : 40 Euros ou 50 $ ou 30 £.

Pour les organisations membres à part entière : 125 Euros ou 165 $ ou 100 £.

Pour les organisations membres à part entière en dehors de l’Amérique du Nord, d’Europe, d’Australie ou de Nouvelle-Zélande : 20 Euros ou 25 $ ou 15 £.

Pour les organisations membres associées :

S’il s’agit d’une organisation internationale, gouvernementale ou relevant d’une autorité locale, 335 Euros ou 450 $.

S’il s’agit d’une organisation lucrative, 250 Euros ou 330 $.
Bookmark and Share